Où en sont-ils ?

Volley
Infos pratiques : 
  • 28/10/2017

Pour cette quatrième journée, c'est le leader Orange qui est exempte. L'occasion d'un resserrage des positions et des écarts en haut de tableau ?

Ce week-end se déroule la quatrième journée de Nationale 3 Masculine. Si dimanche Mougins aspirera à débloquer son compteur à domicile à l'occasion d'un match toujours difficile face à la réserve d'Avignon, deux derbies maralpins vont animer les débats.

Ce samedi soir à partir de 20h30 à l'Omnisports, Grasse reçoit Mandelieu. Les Grassois de Jérémy Magar, qui ont débuté un nouveau cycle durant l'été, aspireront à rebondir. Si la victoire inaugurale contre Mougins a permis de prendre rapidement trois points, les matchs périlleux face aux deux réserves Orange et Avignon ont accouché d'un 0-3 et d'un 1-3. Les Mandolociens ont eux réussi leur début de saison : 3 sets à 1 contre Salon, 3 sets à 0 face à Aix et un revers spectaculaire en cinq manches à Saint-Laurent ! « Contre Aix, on est mené 21-24 lors du premier set ! On s'en sort avec à chaque fois deux points d'écart par rounds. Ils possèdent dans leur effectif Julien Schroeder que l'on connait bien ici pour avoir joué à Cagnes-sur-Mer et à Cannes. Ils ont également un bon pointu mais nous avons réussi à plutôt bien gérer », raconte à www.magsport06.fr Frédéric Colle, qui est passé de Cagnes-sur-Mer à Mandelieu durant l'été.

Et dimanche après-midi, à 15h00, les Laurentins vont recevoir les Cagnois. Le promu, le VBSL, s'est renforcé durant l'été. Il est encore loin d'être à son meilleur niveau mais a déjà réussi à décrocher six points. Même nombre d'unité pour l'USC, pourtant exempte lors de la première journée, qui avec les arrivées du Nord de la France de Leroux et Massacrier semble avoir pris du volume tout en se tournant vers la jeunesse formée à Jules Verne. 

Un championnat du 06 dans le championnat Nationale 3 où tout le monde veut voir haut. Mougins, exempte de la deuxième journée, qui a montré belles choses face à Orange malgré l'absence de son passeur notamment en s'adaptant à l'adversaire lors du troisième set, doit se lancer mais n'a jamais caché depuis plusieurs années lorgner un jour sur la Nationale 2 avec sa jeunesse dorée. Grasse ne veut en aucun cas revivre la saison galère de la saison passée. Mandelieu et Cagnes-sur-Mer, respectivement quatrième et troisième l'an dernier, veulent faire mieux et semblent afficher un fond de jeu solide. Saint-Laurent, promu, arrive avec de belles ambitions et surtout pas l'envie d'uniquement se maintenir.

Bref, cette longue saison dans un championnat à onze équipes et non plus à dix ne fait que commencer.

(Crédit photo : JNG Reportages)

Gardons le contact