Monaco pour enfoncer le clou

Volley
Infos pratiques : 
  • 01/12/2017

Seule équipe à avoir battu Monaco, Roquerfort-les-Pins est tout simplement la seule formation à lui avoir pris au moins un set. Mandelieu, Cagnes, Toulon, Cannes, Vence et Cogolin ont toutes perdu 3 à 0.

La Régionale Féminine de Monaco peut prendre un avantage de plus en plus considérable au haut du classement ce week-end. Elle est en train d'écarter tous ses adversaires directs.

Leader après sept journées en Régionale, Monaco, pour le moment lointaine réserve de l'Elite Nationale, est en train de battre 3-0 ses adversaires à la montée. D'abord Vence puis Cogolin. Les écarts commencent à se creuser : deux points d'avance sur la réserve de Cagnes-sur-Mer et donc quatre sur ces deux récentes victimes. 

Une grosse réaction du groupe après une belle déconvenue à Roquefort-les-Pins. Un revers en quatre sets, seule succès de l'ASR jusqu'à maintenant. Mais le relégué de PNF montre malgré tout des choses intéressantes avec des matchs accrochés et une pénurie de joueuses à Monaco leur a permis de sauter sur l'occasion pour s'imposer. « C'était compliqué. Une blessure s'est ajoutée à un effectif réduit en raison d'absences prévues et imprévues. Une joueuse de l'équipe départementale est venue pour compléter le groupe et chacune a dû trouver sa place à la dernière minute », raconte Marie Briot, entraîneur de l'ASM, à www.magsport06.fr. « Nous avons composé comme nous avons pu pour proposer un jeu le plus propre possible. Roquefort nous a surpris car c'est l'une des équipes les plus fortes que nous ayons rencontré et qui ne mérite pas le classement actuel. » Il faut dire que l'ASR devrait compter six points au classement mais un forfait à Ollioules fait qu'elle n'en compte que trois. 

Ce match a laissé des traces et cela s'est senti contre Vence. Le secteur central étant dans sa quasi-intégralité à l'infirmerie, Daria De Carvalho et Myléna Uhtio sont revenues la rescousse. Vence va, dans les deux premières sets, donner du fil à retordre à Monaco. Crispée, moins agressive et avec un manque de confiance à ce moment là, l'équipe monégasque va peiner à se détacher mais ferra l'essentiel pour mener 25-21 25-23. « Puis nous avons un peu repris confiance, nous nous sommes recentrées sur les consignes de base pour reprendre le dessus, cela nous a permis de conclure. Un soulagement suite notre défaite précédente. » 25-11. Et c'est avec un effectif un peu remplumé et avec plus de sérénité que Monaco a abordé Cologin. Avant la rencontre, les Varoises étaient deuxièmes à un point. L'ASR a frappé fort. L'écart est désormais fait avec quatre unités même si le revers à Roquefort est une piqure de rappel importante. 15-25 23-25 17-25 dans le Var.

Samedi soir au Moneghetti, Monaco peut, face au cinquième, qui est à six points, Ollioules, continuer à creuser des écarts. En effet, deux heures plus tôt, Cagnes, deuxième, va affronter Vence, troisième. Quant à Cogolin, les trois points ne sont peut-être pas une évidence à Mandelieu. Alors ? Resserrement général ou des écarts de plus en plus importants ? Réponse dimanche soir.

Gardons le contact