Grasse est dans les temps

Volley
Infos pratiques : 
  • 29/11/2017

Ce week-end Grasse à un gros coup à jouer. Le PGVB reçoit un adversaire direct au maintien. Dans le même temps, Avignon et Le Pontet vont s'affronter et Aix devrait souffrir contre Saint-Laurent. Si tout se goupille bien pour Grasse, le ciel devrait être considérablement éclairci dimanche soir après seulement huit journées.

Quatrième de N3M, Grasse est parfaitement dans les temps de son objectif maintien. Trois nouveaux points contre Salon lui permettrait (déjà) d'être presque tranquille.

La Nationale 3 de Grasse poursuit son bon début de saison. En grosse difficulté la majorité du temps l'année dernière, à l'occasion de la septième journée, elle a fait le boulot à Digne / Manosque, la lanterne rouge avec zéro point, en s'imposant en quatre manches. La voici donc solidement accroché à la quatrième place du classement.

« C'était un match à ne pas prendre à la légère. Mais il devait aussi nous servir à intégrer eu peu plus ceux qui méritent d'avoir plus de temps de jeu », raconte à www.magsport06.fr le technicien Jérémy Magar. « Pour ne pas s'être déplacé au complet, je suis content du résultat. Nous avons affiché une bonne qualité en service / réception. En revanche, nous commettons encore trop de fautes directes qui peuvent nous coûter. » Ce type d'erreur n'a pas été forcément pénalisant contre le dernier malgré la perte assez nette du deuxième set 25-17. Mais face à une équipe du haut de tableau, cela endommagera plus imposément le capital du PGVB. « Aujourd’hui hui il ne nous reste plus qu'une équipe de haut tableau à affronter avant de finir la première partie de championnat. Un match important qu'il faudra préparer soigneusement. » 

Magar fait ici allusion au déplacement à Saint-Laurent le 16 décembre prochain pour terminer l'année civile, mais pas encore la phase aller. Mais attention, dans dix jours, il faudra recevoir avec autant de sérieux l'équipe de Salon de Provence, neuvième du championnat qui ne possède qu'un point d'avance sur la zone rouge. « Avant Saint-Laurent, il y a Salon ! Et nous avons besoin de produire un bon volley pour aborder le VBSL de la meilleure des façons. Mais je précise que la pression pour nous n'existe pas. Nous sommes dans une optique de maintien. On cherche plutôt à aborder les matchs avec de l'engagement, du plaisir et de la concentration. » Il est indéniable que trois points contre Salon serait déjà un vrai pas faire vers un renouvellement du baille en cinquième division. Le bilan serait alors de 15 points en 8 journées. 

Mais tout peu aller très vite car ce déplacement deux semaines plus tard à Pagnol ne sera pas une mince affaire... Dans un championnat très homogène, où seul Digne aura du mal, il est nécessaire de prendre le plus vite possible non pas deux mais trois points face aux adversaires directs. « Cette année, tout se joue prioritairement sur le rapport service / réception selon moi. Ainsi, match après match, nous allons essayer de prendre du plaisir. Ce championnat permet à tout le monde d'avoir sa chance, hormis peut-être Digne qui se retrouve maintenant loin derrière. » Rendez-vous donc le 3 décembre à 15h00 à l'Omnisports pour un rendez-vous important pour le Pays de Grasse Volley-Ball.

Gardons le contact