Antibes, ne pas tout remettre en question

Volley
Infos pratiques : 
  • 25/02/2018

Pour son prochain match, le 18 mars, Antibes se déplace à Vitrolles à qui il manque un point symbolique pour valider officiellement un maintien qui ne fait plus de doute.

Après avoir souffert à Saint-Laurent, Antibes doit vite se replonger dans son championnat ne doit pas douter de son retour en forme vers un maintien en Nationale 2.

Il n'y pas eu de match samedi soir à Marcel Pagnol entre Saint-Laurent, leader très solide de la Poule A de Nationale 2 et Antibes, premier non relégable. Un score expéditif de 25-12 25-9 25-5. Le coach Antibois Olivier Costarella nous confie quelques raisons pour tenter de comprendre ce score si impressionnant. 

« Tout d’abord, on joue une équipe beaucoup plus forte que nous, qui a tout en main pour évoluer en Elite la saison prochaine », prévient-il auprès de www.magsport06.fr. « Nous abordons le match très diminués par rapport à notre victoire contre La Garde. Amélie Chabrolin est contrainte d'arrêter sa saison en raison d'importants problèmes de dos. Justine Decamp s'est blessée au genou contre La Garde et sera absente normalement trois semaines. Elles étaient toutes les deux titulaires. De son côté, nous avons compté sur le retour de Barbara Collu en libéro après trois mois d’arrêt et du coup l'obligation de faire basculer Michèle Coranotto de libéro à réceptionneuse / attaquante. Sans oublier le retour de Mélissa Cuvelier suite à des douleurs lombaires. » 

Beaucoup de chamboulements, des filles importantes absentes, d'autres à court de forme et en manque de repères etc... Bref, injouable donc face à une formation comme Saint-Laurent qui marche sur l'eau en ce moment : un set concédé lors des huit dernières journées. « Beaucoup de choses étaient réunies pour que ce soit très difficile. Saint-Laurent nous a pris à la gorge en réception très rapidement et leurs armes offensives ont fait le reste. Nous avons rapidement eu le moral au plus bas et contre une telle équipe ça ne pardonne pas. Ce type de résultat met à mal l’ego des joueuses, c'est sûr, mais il ne faut pas oublier quels sont nos objectifs et avoir suffisamment d'orgueil pour réagir lors des prochaines rencontres. » 

En effet, ces deux formations n'ont pas du tout les mêmes objectifs. Le VBSL cherche à confirmer sa montée sportive et à valider son dossier pour l'Elite. L'OAJLPVB lui, qui découvre cette division cette année, lutte pour ne pas descendre et malgré cette fessée, Aubagne n'a pas pris de points à Cannes et reste donc à quatre longueurs d'Antibes. Le principal est là puisque les deux équipes doivent se jouer lors de la dernière journée, si Antibes conserve son joker, il n'y aura pas d'enjeu pour ce dernier round. 

« Il est important de ne pas se focaliser sur ce match qui est certainement le match le moins important de la saison pour nous. Nous avons beaucoup progressé, les résultats arrivent, il ne faut pas que cette rencontre nous fasse oublier tout ça. Les deux prochains matchs contre Vitrolles et Cannes sont très importants, nous devons continuer sur notre lancée de ce début d'année 2018 en oubliant rapidement cette rencontre contre Saint-Laurent. » Mais outre le sportif, si le maintien venait à se confirmer, Costarella doit renforcer son effectif pour ne pas souffrir de la sorte une deuxième saison de suite. Il reste six matchs !

(Crédit photo : Maren Drouot)

Gardons le contact