Temin, un titre et des ambitions

Tennis
Infos pratiques : 

Fraîchement gagnante de son premier tournoi professionnel, la Niçoise Marie Temin se retrouve 568e mondiale. Une progression constante grâce à une semaine remarquée.

C'est avec un grand sourire que Marie Temin a découvert son nouveau classement WTA dimanche soir. Il y a une semaine la Niçoise a vécu un grand moment en décrochant le premier titre professionnel de sa carrière après deux finales perdues : un 15.000$ à Hammamet avec qui plus est un parcours bien géré face à de bonnes joueuses. Conséquence, elle gagne près de cent places au classement et devient 568e mondiale. 

Pourtant, elle n'abordait pas ce tournoi dans les meilleures conditions. Elle se confie à www.magsport06.fr. « Je venais de perdre au premier tour du tournoi précédent, alors je n’étais pas tellement en confiance. Mais j’ai eu de la chance d’être un peu protégée (Elle était tête de série n°8 ; ndlr) et de jouer contre une wild-card tunisienne. J'ai essayé de reprendre un peu de rythme et de confiance pour les prochains matchs. Ensuite contre l'Italienne j’ai fait un bon match. J'étais contente d'avoir à nouveau de bonnes sensations. » Deux matchs gagnés presque tranquillement 6-0 6-1 et 6-2 6-3 pour une qualification en quart de finale.

La suite s'est corsée face à une nouvelle italienne, robuste à de niveau là, que Temin connaissait bien pour l'avoir croisé deux fois à Hammamet en mars et en avril. Une première fois en double et surtout un très long match en simple. « C'est une joueuse qui joue très bien. J'avais fais un gros match contre elle en perdant avec une balle de match 7-6 6-7 4-6. J’ai réussi à être sereine. Je savais ce que j’avais à faire pour qu'elle déjoue. Alors je suis rentré dans mon schéma de jeu et j'ai essayé de ne pas en sortir. Heureusement j'ai bien servi. Je crois que je n’ai pas perdu une fois mon service du match. » Résultat 7-5 6-0.

Puis, il a fallu enchaîner avec une Colombienne en pleine forme, vainqueur de ce même tournoi en simple la semaine précédente et même du double quinze jours avant. « Ce match était vraiment le plus difficile de la semaine. Une très bonne joueuse qui était en pleine confiance. Je suis vraiment contente d'avoir réussi à passer. » 

Et enfin la finale face à la tête de série n°1, la Bulgare Shinikova, 341e aujourd'hui mais qui était encore 133e en février dernier. « Avant le match j'étais très stressée mais j'y croyais mentalement. C'était un peu bizarre comme sensation... Mais l’adrénaline c'est ce que l'on aime dans ce sport (rires). Au début j'étais tendu mais j'arrivais à bien servir mais elle aussi. Du coup on gagnait chacune nos jeux de service. Mais à 3-3 - après un long jeu sur mon service que je perd - je me suis dis que je n'avais pas le choix et qu'il fallait que j'y aille sinon ça allait faire comme mes autres finales... Du coup j'ai repris confiance en moi et j'ai réussi à hausser mon niveau de jeu. » 6-4 6-0. 

Aucun set de concédé de toute la semaine et trois bulles en prime. « Je suis vraiment contente de ma semaine. Ma plus belle en terme de niveau de jeu et de résultat. Le travail commence à payer : ça fait plaisir d'avoir des résultats. Je tiens à remercier mon entraîneur Diego Nargiso mais aussi BeYou Monaco sans qui je ne pourrais pas être là aujourd’hui. » Après une coupure de quinze jours pour ce qui est des tournois, Temin s'envolera prochainement pour la Sardaigne afin de disputer deux tournois d'un niveau supérieur : des 25.000$. 

« Ce que l'on peut me souhaiter ? Des victoires et de la chance aux tirages sur mes prochains tournois. J'aimerai prendre encore quelques points avant la fin de la saison car au mois de novembre j'ai les matchs par équipe. » Ces deux tournois pourraient être ses derniers sur le circuit en 2017 même si rien n'est encore arrêté définitivement.

Gardons le contact