Objectif podium pour le BTP

Hand
Infos pratiques : 
  • 27/06/2019

C'est donc le podium que viseront la saison prochaine les Niçois. Autour de Jean-Baptiste Gervais et de Nicolas Perrin, le groupe sera à surveiller de près tant les promesses furent nombreuses lors des derniers mois. Cliquez sur le lien suivant pour découvrir la date du début de la préparation physique en vu de la saison 2019-2020 pour le Bâtiment Nice !  

Cinquième du dernier championnat Nationale 2 grâce à une belle fin de saison, le Bâtiment Nice mise sur la stabilité pour poursuivre dans cette dynamique. Survol de la situation estivale. 

« Rien ne bouge. On cherche de la stabilité ». Jean-Baptiste Gervais vient de confirmer à www.magsport06.fr qu'il sera toujours l'entraîneur de la Nationale 2 du Bâtiment Nice la saison prochaine avec à ses côtés Nicolas Perrin. 

Pour cet exercice achevé, les Niçois ont peiné à lancer la machine avant de terminer très fort et d'envoyer un véritable signal au reste du championnat : cinquième place finale. Des succès qui ont marqué : à Antibes, à Saint-Etienne ou encore contre Saint-Raphaël, sans oublier le fait d'avoir manqué de peu de faire tomber le champion, Ajaccio. « Dans l'ensemble, c'était très bien », confie Gervais à notre média. « Il y a eu une évolution. Malgré tout, je suis déçu du début de saison où les choses ont mis du temps à se mettre en place. On aurait pu faire mieux. Je le pense, avec du recul ». Souvenons nous en effet des propos de Perrin, dans nos colonnes, en janvier, qui expliquait que ses joueurs avait tardé à trouver, malgré un potentiel évident, une sorte de niaque, un dépassement de soi, indispensable pour briller.  

Alors, en s'appuyant sur les certitudes emmagasinées en 2019, Gervais compte bien faire mieux « si tout se goupille bien » notamment en terme de recrutement. Un podium est même évoqué. « Le groupe est stable. Les rôles et status des joueurs acceptés ». Mais pour parvenir à ce résultat, monter sur la boîte, le staff cherche à remplacer Lucas Meyffret, que Gervais a vu éclore au Cavigal Nice il y a quelques années. Homme à tout faire, il pouvait évoluer aux postes de demi-centre et d'arrière gauche. Celui qui a marqué cette année plus de 16% des buts de son équipe quitte les Alpes-Maritimes pour Angers où il jouera en Nationale 1 et où il se dirige pour ses études. Une perte importante, à combler donc. 

En conclusion, c'est à la fois une saison pleine de promesses qui s'annonce, accompagnée encore de quelques incertitudes. Le reste du championnat est prévenu, Nice voudra chercher un gros coup mais pour cela, attention, il ne faudra pas, comme il y a un an, manquer le départ. 

Gardons le contact