Débuts idylliques pour Nice

Hand
Infos pratiques : 
  • 08/09/2019

Avec 14 buts, Antoine Rabenandrasana a frappé fort et s'annonce, à nouveau, comme un des garçons les plus prolifiques du championnat à venir. S'il conserve en rendement de se calibre, les Niçois ne seront pas loin de leur objectif en Nationale 2, monter sur le podium après le top 5 de la saison dernière. 

Le BTP Nice s'est qualifié pour le deuxième tour de la coupe de France grâce à une entrée en matière de très bonne facture contre Vitrolles. Les enseignements sont nombreux...

C'est ce qui s'appelle prendre ses marques de façon idéale. La Nationale 2 du Bâtiment Nice a remporté d'une très belle manière son premier tour de Coupe de France, à Vitrolles, groupe de Nationale 3, qui a connu la quatrième division il y a peu. Un score très net de 29 à 41 où c'est surtout physiquement que les Bucco-Rhodaniens auront craqué en fin de rencontre sous les accélérations répétées des Niçois emmenés par un Rabenandrasana de gala ! 

« La team se règle et commence à rentrer en mode compétition. L'esprit est très bon les joueurs sont impatients de démarrer le championnat. Nous avons fait preuve de sérieux avec un scénario parfait pour intégrer les nouveaux membres du collectif. Les cadres ont fait le job et les jeunes ont su mettre de la stabilité », raconte à www.magsport06.fr le coach BTP Jean-Baptiste Gervais. Une entrée en matière parfaite et idéale donc en ce début de mois de septembre pour marquer des buts, se régler, gagner et s'offrir le droit de jouer plus tard un match supplémentaire pour gagner en confiance. 

« Après des matchs amicaux mitigés cette première victoire nous donne une petite dynamique qui nous rappelle la fin de saison dernière. Du plaisir à être ensemble, de combattre et de jouer de manière libérée avec de la maîtrise. J'ai vu du sérieux dans l'application du projet, dans l'engagement et de l'intensité. Cela engendre de la réussite et de la confiance au collectif. Nous avons encore quelques réglages à faire dans les rôles et statuts des joueurs. Mais je suis satisfait de l'état d'esprit général du collectif. » 

Ainsi, entre les cadres qui se sont montrés précis et efficaces, des garçons moins expérimentés qui s'exprime avec de la volonté et des jeunes qui suivent et apprennent les exigences pour être performants, Gervais ne peut qu'être satisfait, même si tout ne fait que commencer dans l'objectif du podium déclamé dans nos colonnes cet été. « Nous sommes dans les temps pour démarrer une saison qui s'annonce riche. Il y a une bonne harmonie. » Pour faire fructifier tout cela, il faudra trois points dans une semaine à domicile contre Teyran pour lancer le championnat de la meilleure des façons. « C'est un début de championnat plutôt en notre faveur avec trois matchs à la maison sur les quatre premières journées. Il faut en profiter et être prêts pour démarrer notre saison sous les meilleures auspices. » 

Dans l'attente du tirage de Coupe de France, l'ancien technicien du Cavigal Nice souhaite ne pas trop se disperser, mais ne ferme pas les portes ? « Le parcours en coupe d'Antibes de l'année dernière ? Pour moi, c'est n'est pas une priorité. Mais il faudra vivre le moment présent. On ne sait jamais... » La saison s'annonce longue et « JBG » sait qu'il devra compter sur tout le monde. Notamment sur une équipe réserve jeune et talentueuse qui devrait faire mouche en Pré-Nationale.

(Crédit photo : Vitrolles Handball 1975)

Gardons le contact