Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Volley : Villeneuve vite dans le bain

Ecrit par Martial Hespel

Avec un calendrier où il est difficile de faire plus ardue, le promu en PNF, Villeneuve-Loubet, n'a pas le temps d'apprivoiser le niveau en douceur. Prochain match contre le VBSL.

Elles y sont ! Villeneuve-Loubet, après deux montées successives, découvre cette saison la Pré-Nationale Féminine et son niveau XXL vis à vis de ce qu’elle a pu connaître par le passé. Il faut dire que les débuts sont plus que corrects, alors que le calendrier a réservé du très lourd pour débuter pour les filles de Mélanie Maronnier : deux déplacements à Cagnes-sur-Mer et au Nice Volley-Ball. Bilan ? Un succès en cinq manches à Cagnes pour une défaite honorable en quatre sets à Nice. 


« Cagnes ? Un match de folie, nous l’attendions tellement cette première pour le club à ce niveau de championnat ! Nous avons démarré le match à 1000% avec un jeu propre et très offensif et un collectif uni », narre l’entraîneur à www.magsport06.fr. « Lors du second set on redescend en intensité, Cagnes est une équipe pleine d’expérience avec de très bonnes joueuses pour le championnat PNF, là où ne nous sommes que promues ! Mais la force de notre équipe a toujours été le collectif et l’esprit de  groupe ! De plus, nous étions bien accompagnés par un nombre impressionnant de supporters ce qui a clairement fait du bien au moral ! Sur le quatrième set je fais des choix qui se sont révélés payants. Le groupe rebondit et ne lâchera plus rien jusqu’au gain du tie-break. »


La suite donc, un match difficile à Nice où malgré le gain du deuxième set, il en a manqué pour décrocher au pire le point de la cinquième manche. « Un match compliqué chez une équipe habituée du championnat qui a au sein de son effectif de très bonnes joueuses ! Un match assez difficile sur le service / réception pour nous mais nous ne lâchons pas, nous remontons plusieurs fois mais la perte du troisième set, 25-23, sur deux fautes directes nous mine un peu le moral pour la fin de la rencontre. On apprend, on avance dans ce nouveau championnat et c’est réellement très enrichissant match après match. »


La suite sera tout aussi ardue avec le 23 octobre la réception de la grosse équipe de Saint-Laurent du Var, réserve de l’Élite, qui ambitionne, au plus tôt, de monter en Nationale 3. « On démarre directement dans le dur, que des grosses écuries. De plus, cette nouvelle formule est difficile avec les quatre premiers de la Poule qui se maintiendront en passant en Poule Haute et les quatre derniers qui devront lutter en Poule Basse. Nous allons tout donner pour accrocher si possible la quatrième place, mais ça sera très difficile. »