Par Sudeast Info
Volley : Vaillant à la tête de la RF
Hugo Vaillant est le nouvel entraîneur de la Régionale Féminine du VBSL. Le central de la Nationale 3 compte redynamiser le groupe et se veut ambitieux.
Basket : La réserve refuse la montée
Mandelieu, championne de Pré-Régionale Féminine, a fait le choix de refuser la montée en Régionale 2. Trop lourd à assumer en plus de la PNF.
Handball : Martinez rejoint le Cros
Nouvel entraîneur de l'ETM du Cros-de-Cagnes, Marc Martinez tourne la page du VSJBHB avec l'envie de rebondir en gardant un souvenir ému du club qui l'a accueilli il y a 20 ans.
Basket : Petrovic, fin de carrière ?
Si sa décision n'est pas définitive, son départ de la N3M de Menton pourrait accélérer la fin de sa carrière. Veljko Petrovic se livre à notre média.
Handball : Les mots de Charloton
Jean-Michel Charloton, le nouvel entraîneur de la N3M de Grasse, s'est livré au jeu de l'interview pour notre média. Son groupe sera renouvelé.
Handball : Oliva de retour en PNM
Comme l'équipe première qui monte en Nationale 3, la réserve du HBMMS accède elle à la Pré-Nationale. Un nouveau défi mais aussi une continuité pour le coach Jérôme Oliva.
Handball : Denis ne se cache pas au Cros
Toujours sur le banc la saison prochaine de la Pré-Nationale du Cros-de-Cagnes, Olivier Denis ne visera pas moins que cette année : à minima une qualification en Poule Haute.
Handball : Dalmasso, la montée ou rien
Après avoir manqué la montée en Nationale 2, Dalmasso reste en poste avec un objectif renouvelé et un savoir appuyé des carences à combler.
Handball : Charloton sur le banc de Grasse
Antibes, puis Cannes-Mandelieu et désormais Grasse avec une nouvelle division à découvrir sur un banc : la Nationale 3. Nouveau défi pour Jean-Michel Charloton.
Volley : Ickowicz quitte Antibes
Du changement à Antibes. Cédric Ickowicz s'en va et laisse vacant son banc à la tête de la Pré-Nationale Féminie dont le groupe est fortement chamboulé.

Volley : Antibes grille encore un joker

Ecrit par Martial Hespel

Nouvelle lanterne rouge de Nationale 3, Antibes est aujourd'hui à une place qu'elle ne mérite pas. Mais beaucoup trop d'inconstance empêche l'OAJLPVB d'espérer mieux que des miettes.

C’est une certitude, pour se maintenir, Antibes va devoir, à un moment ou à un autre, claquer une perf. L’information du week-end, c’est celle-là. L’équipe de Jonathan Athuil est lanterne rouge du championnat Nationale 3 après une nouvelle contre-performance où l’issue aurait pu être tout autre. 

Le 22 janvier dernier, les Antibois menaient 2 sets à 1 à Fréjus et 23-16 dans la quatrième manche avant de s’écrouler et de perdre le match. Un point bien maigre alors que trois unités leurs tendaient les mains. Scénario à peu près similaire ce week-end à domicile contre Ollioules. Antibes mène 1 sets à 0 et 7-1 puis 9-3 dans la deuxième manche avant de coincer pour perdre en quatre sets. Dans la troisième manche, Antibes ira même jusqu’à mener 19-14. Vous connaissez la suite.

Si le fond de jeu est là, c’est une évidence, tout ne suit pas dans les têtes. La cohésion doit également tenir sur l’ensemble d’un match. Si Antibes ne parvient pas à conserver la tête froide dans les moments clés, le club, qui est déjà en Pré-Nationale avec ses féminines, fonce vers une grosse désillusion. Rien n’est encore perdu puisque le championnat est encore bien long.

Antibes n’est qu’à deux points du premier non relégable avec un match en retard. Mais il faudra gagner vite ! Pour le moment, les Antibois n’ont gagné que deux matchs, face Aubagne et Marignane, les deux autres pensionnaires de la zone rouge. Si gagner face à ses deux adversaires directs en match retour sera vital, cela ne sera pas suffisant si d’autres succès ne pointent pas le bout de leur nez.