VBSL veut le podium

Volley
  • 31/12/2017

Je suis une équipe qui depuis le début de saison a tout perdu à domicile mais qui a en même temps tout gagné à l'extérieur.... Je suis je suis... la Régionale Féminine du VBSL. 

Et oui, c'est l'une des particularités de l'équipe d'Elamine Hamza. Après neuf journées le bilan et le suivant : 13 points pris sur 15 possibles hors de ses bases et 2 points pris sur 12 possibles à Pagnol. « C'est étonnant certes... Je n'ai pas d'explication à ce phénomène. Mais une chose est certaine. Dans le sport, si tu es plus fort que ton adversaire, que ce soit chez toi où à l'extérieur, tu gagnes », narre simplement l'entraîneur pour www.magsport06.fr.

Exemple, le 16 décembre, pour la dernière journée de l'année et de la phase aller, dans sa salle, Saint-Laurent va mener 2 sets à 0 contre le leader, Monaco : 25-20 25-21. Mais c'est bien l'ASMVB qui va s'imposer en cinq sets et nettement au final : 18-25 16-25 10-15. « Elles ont renversé la situation car nous avons eu du mal à jouer les trois derniers sets. Monaco a changé de tactique : nous n'avons pas su leur offrir de réponse. Nous n'avons pas de banc pour faire un turnover sur des moments faibles. Malgré tout, nous avons pris un point là où pas mal d'équipes en ont pris zéro. »

En neuf journées, le relégué de PNF, qui a chamboulé beaucoup de choses durant l'été, a marqué 15 points et attend donc toujours son premier succès à la maison : cinquième place. « Notre classement actuel ne me satisfait pas. Malgré un effectif amoindri par des imprévus - blessures, absences professionnelles et autres - nous avons quand même la possibilité et surtout les qualités d'être plus haut dans le classement. Nous allons continuer à progresser et on verra bien. En ce qui me concerne être dans le trio de tête est envisageable. Après, les éléments extérieurs et les imprévus nous ne les contrôlons pas. »

Pour terminer troisième, il faudra aller chercher Vence, Cagnes-sur-Mer et / ou Cogolin. Monaco semble avoir pris une bonne longueur d'avance. Même si la défaite à Roquefort-les-Pins, ou encore les deux sets gagnés par Saint-Laurent contre Monaco, prouve que l'ASM peut avoir parfois des moments de flottement. De là à ne pas terminer champion ? Rendez-vous donc au Moneghetti le 14 avril pour le match retour entre Monaco et Saint-Laurent, moment de la fin de saison.

Gardons le contact