Tony Catoni confiant

Rugby
  • 17/01/2015

Le Président du Stade Niçois, qui se déplace ce dimanche à Grasse dans le cadre de la douzième journée de Fédérale 2, est très satisfait de l'évolution de son équipe et arrive confiant sur les terres du leader.

Président Tony Catoni, après un début de saison difficile, Nice a enchaîné les victoires pour atteindre le podium dimanche dernier...

On peut dire que sous la houlette des trois entraîneurs, Gilbert Doucet, Ludovic Chambriard et Jean-François Depresle, l'équipe évolue à chaque sortie. Bon, dimanche dernier, même si on gagne, il y a eu une petite régression dû à plusieurs éléments notamment la trêve de trois semaines. C'est la seule exception. A chaque fois que l'équipe joue, on voit une vraie évolution. Même à Vienne, où on perd 20 à 3, si on analyse le match, on rate trois pénalités face aux poteaux par exemple... Dans le contenu, ce n'était pas mauvais.

Quelle sera la clé pour terminer dans le top 4 et donc jouer les play-offs ?

On est tous dans un mouchoir de poche. Il ne faut pas faire de faux pas. Il faudra prendre des points à l'extérieur, contre Aubagne et Monteux notamment et éviter de perdre. Si il doit y avoir une défaite, il faut surtout que l'écart ne soit pas important pour ne pas être doublé en cas d'égalité.

Le déplacement de dimanche à Grasse, le leader, ressemblera t-il au match aller où, à Nice, le score final faisait état de 22 à 22 ?

Je pense que ça sera le même type de match. Personne ne se fera de cadeau mais pourt autant, il n'y a aucune animosité. On se connaît bien. Les deux équipes sont proches l'une de l'autre. Je pense que ça va se jouer à des détails, il faudra être très vigilant et bien exécuter les commandes des coachs. De notre côté, nous avons des retours de blessures. On voyage bien. Nous avons tout ce qu'il faut. Mais ce sera rude. Grasse est très solide. On est des compétiteurs, on se fera respecter.

Gardons le contact