Soulagement aux Ek

Hand
  • 21/09/2019

Chaque acteur de sport collectif vous dira qu'une grande saison passe aussi par ce type de résultat. Trois points, peut-être acquis plus difficilement que prévu, d'un but, en étant même mené 8-12 au cours de la première période. Ambitieux d'un podium en Nationale 2, le Bâtiment Nice s'en contentera largement. On parle ici de la première journée de samedi dernier contre Teyran.

« Nous sommes soulagés », ne peut cacher l'entraîneur Jean-Baptiste Gervais, auprès de www.magsport06.fr. « C'était un match très moyen de notre côté mais gagné ! Il faut savoir s'en satisfaire. Avec les absences de Sidibé et de Ricardo nous avons dû mettre en place beaucoup de nouvelles associations de joueurs et de nouvelles organisations sur ce match. En pleine rencontre nous étions en phase de découverte donc forcément un peu brouillons. Le résultat est quand même là avec la victoire. Maintenant nous devons trouver la stabilité. »

Sentiment et analyse similaires du côté de William Mekil, deux buts, cadre historique de cette équipe entre la Nationale 3 et la Nationale 2 depuis des années. « Nous avons été menés la majeure partie de la rencontre. Ce n'est pas une match référence pour l'équipe. Mais à contrario nous sommes allés la chercher collectivement. Il y a encore du travail à faire mais il faut se satisfaire un minimum de cette victoire et continuer dans cette lancée. »

Ce soir, toujours aux Eucalyptus, les Niçois devront sans doute faire mieux pour arriver à six points. Une réception du premier leader, Ghuilerand Granges, vainqueur 35 à 23 du centre de formation de Saint-Raphaël. Méfiance...

(Crédit photo : Virginie Duranton)

Gardons le contact