SLB, il était temps

Basket
  • 02/11/2019

Après deux défaites de peu à Toulon (-3) et à domicile contre Marseille (-5), la PNF du Stade Laurent Basket est parvenue à débloquer son compter en championnat lors de son premier derby maralpin à Mandelieu sur la marque de 45 à 50. « Ce succès nous permet de travailler plus sereinement », ne cache pas l'entraîneur Sébastien Coanus auprès de www.magsport06.fr.

Car en effet, ce succès est arrivé le 13 octobre alors que le prochain match n'aura lieu que le... 10 novembre ! Une troisième défaite aurait fait mal sur un plan comptable mais peut-être encore plus mentalement. Là, le coach a tout le loisir de pouvoir gérer cette trêve entre les absences et les bobos à soigner avec une victoire qui offre de la légèreté. « Ça valide le travail. Le projet de jeu avance. L'état d'esprit évolue dans le bon sens. Mon groupe est quasiment au complet. Une de mes joueuses qui a été opérée de l'épaule est en phase de reprise. Globalement j'ai assez de filles pour mettre en place des séances cohérentes et au pire des cas je vois avec l'entraîneur de la réserve (Qui évolue en Pré-Régionale ; ndlr) pour avoir des joueuses en semaine. Les deux groupes s'entendent bien. Les filles entre elles mais aussi Guillaume (Rizo ; ndlr) et moi-même. »

Dimanche prochain, le SLB va recevoir une formation de La Garde qui possède le même bilan de une victoire pour deux défaites. Un moment déjà important dans la saison. Le vainqueur grimpera au classement et aura un bilan à l'équilibre. Le perdant verra déjà la zone rouge très proche.

Gardons le contact