Des regrets au Cannet

Volley
  • 14/01/2020

Le Cannet-Rocheville, dans ce match au sommet, peut nourrir des regrets. Une défaite en cinq manches à domicile où la place de leader s'est peut-être joué, même si les deux points d'avance au classement ne laissent pas de marge à l'ESVL avant le dernier match de la saison.

Estelle Quérard peut pester. « Comme à notre habitude nous ne rentrons pas dans le match, nous commençons tranquillement sans se donner trop de mal. On enchaîne les fautes directes sans laisser la chance à l'adversaire de faire une petite erreur. A huit nous avions déjà fait deux fautes deservice, trois fautes d'attaques et quelques fautes de passes. On était bien mal parti ! » Du coup une perte logique du premier set 19-25 avant d'enchaîner par la perte de la manche suivante 23-25.

« Toujours des fautes directes. Un vrai festival. Puis, on a commencé à réagir et à se canaliser mais ça ne pas suffit pour gagner ce set. Du coup, au début du troisième je change l'organisation de notre collectif. Ce fut plutôt payant car on égalise à deux manches partout. Un rude bataille mais à l'expérience et à l'usure c'est Villeneuve-Loubet qui va gagner le tie-break. Dommage que nos entames de matchs soient aussi catastrophiques. »

Tout reste à faire en haut de tableau avec quatre équipes qui se tiennent dans un mouchoir de poche. Et c'est maintenant que chacune devra se méfier de Grasse, Antibes ou encore Monaco qui seront à chaque match en progression et qui vont jouer les arbitres pour le titre et la montée. Prochain match pour le Cannet aux Mimosas le 26 janvier chez une équipe de Mandelieu difficile à appréhender dans sa salle. 

(Crédit photo : Greg Capeliez)

Gardons le contact