Quand la PNM s'affole

Volley
  • 12/11/2017

Pas besoin d'être un immense spécialiste pour l'avoir deviné, mais nous l'avions dit. Les équipes n°3 du Nice Volley-ball et de l'AS Cannes, joueront un rôle prépondérant dans ce championnat de Pré-Nationale.

En effet, au terme de la cinquième journée, il n'y a plus d'équipes invaincues. Mandelieu a perdu à domicile en cinq manches contre Cannes et Antibes en quatre manches à Nice, malgré la récente alerte au genou du Niçois Benjamin Marro, au repos en tribunes. Nous assistons donc à un resserrement général au haut de tableau puisque Le Pradet / La Garde a pris trois points à Sainte-Maxime. Au set-average, les Mandolociens du coach Bigler prennent les devants aux dépends de Antibes.

Comme prévu, ce championnat s'annonce passionnant. Qui peut monter ? Antibes bien entendu. Fréjus ? Le retard de cinq points sur le duo de tête est déjà important. Surtout que cette année, avec seulement dix-huit journées au lieu de vingt-deux l'an passé, le temps est compté. Cannes et Nice accepteront-ils une promotion si elle vennait à se présenter ? Mandelieu ? Il faudrait que l'équipe première monte en Nationle 2. Beaucoup d'énigmes... Quoi qu'il en soit, la bataille pour le titre s'annonce sévère. Prochaine journée dans une semaine avec le choc entre Antibes et Cannes. Les Niçois iront eux à La Garde. Mandelieu à Hyères.

Plusieurs questions maintenant, notamment savoir comment Antibes, qui a perdu l’habitude de gérer une défaite, puisque c'est la première fois de l'année civile 2017, va réagir ? Mais ce revers n'est pas tant dû à une défaillance antiboise, mais principalement à une très grosse partition du NVB. Et justement, les Antibois pourraient bien retrouver ce même type de sensation avec Cannes, capable de sortir de très grosses prestations fruit de sa jeunesse, de son côté athlétique et de sa progression sans limite pour le moment. D'ailleurs ce dimanche, le groupe M20 de Cannes, a passé sans encombre son tour de coupe de France. Quelques éléments font parties du groupe PNM.

On suivra également la suite des aventures des Niçois en coupe Côte d'Azur, seule formation du championnat toujours en lice, puisque Sainte-Maxime a été éliminée. Un beau challenge pour le NVB qui peut lui offrir du piment dans sa saison et une dynamique qui pourrait déteindre positivement sur son championnat.

Reste pour Antibes à compenser la blessure de Françoise Hertwig à la cheville au poste de réceptionneur / attaquant et un secteur central en délicatesse. Une semaine importante arrive donc pour trouver des solutions. A côté de ça, une confirmation, qui pourrait, presque, devenir définitive dans les deux ou trois journées venir : le versant maralpin prend le dessus sur son voisin varois.

A ce sujet, que peuvent précisément jouer Draguignan et le VBPG ? En effet, ces deux formations viennent de passer une première partie de calendrier légère. Pour exemple, La Garde n'a joué aucun des quatre clubs du 06 mais uniquement ses voisins du 83 qui trustent le bas de tableau. Même chose pour Draguignan, à la différence que eux ont joué et perdu 0-3 dans leur salle contre Mandelieu. Attention peut-être au Luc qui commence à sortir doucement la tête de l'eau avec deux récentes défaites en cinq sets. Sainte-Maxime, semble trop juste, même Olliouiles, équipe de Régionale, l'a battu en coupe.

Nous allons y voir plus clair très vite.

Gardons le contact