Monaco, rester devant ?

Volley
  • 07/12/2019

Tandis que la Nationale 2 archi-domine son championnat et aspire à foncer vers un retour en Elite Nationale, sa réserve, qui était encore en Régionale il y a deux ans, réussit son début de saison en PNF. 

Quatre victoires pour une seule défaite mais quelques points laissés en route avec deux succès en cinq sets. Un revers à la première journée contre l'équipe du NVB qui descend de Nationale 3 et qui ne serait pas contre un retour rapide en quatrième division. « Sur ce match nous n'avons pas réussi à conclure les points. Nous avons commis également un trop gros nombre de fautes de service et au filet. Entre guillemets, le résultat et ces faits de jeu, compte tenu des situations des deux équipes la saison précédente, étaient logiques », confie la coach monégasque Marie Briot à www.magsport06.fr. Cette dernière a d'ailleurs tenu la passe contre Nice en l'absence de la titulaire à ce poste. 

Il faut aussi retenir en ce début de saison la victoire en cinq manches contre Saint-Laurent. « C'était spectaculaire car on était mené 0-6 et 9-13 pour gagner 16-14 ! « Nous avons rencontré de grosses lacunes sur une position – P1  - où malgré la ligne de trois attaquantes et une réception qui a tenu, nous n'arrivions pas à la tourner rapidement ce qui nous a mis en retard sur le score et nous ne pouvions que courir après sur les fins du premier et du troisième set. »

Dans un championnat assez homogène où tout le monde a déjà perdu au moins une fois et au tout le monde a su gagner – hormis une équipe du Pradet / La Garde très limitée – Monaco a encore trois matchs à jouer en cette fin d'année jusqu'au 21 décembre successivement contre Mougins, Cannes et Cagnes-sur-Mer. La trêve sera très courte car il faudra recevoir les 11 et 18 janvier deux équipes du haut de tableau avec Fréjus et le premier match retour face à Nice. L'hiver sera rude et va conditionner la suite du championnat. « Il faudra tenir compte que toutes les équipes continuent à travailler, que les automatismes se mettent en place. Je pense que le reste de la saison va être plein de surprises ! Charge à nous de bien rester concentrer ».

Un peu à l'image du NVB, Monaco possède un effectif très fourni entre des anciennes et des jeunes en demande constante de temps de jeu. Si Marie Briot n'a jamais de problème pour avoir le nombre, le 6 de départ, lui, change souvent. Et l'enjeu pour Monaco est là aussi : garder malgré tout une cohérence de jeu et une régularité dans les performances. « L'objectif reste toujours le podium. Reste à voir comment va se dérouler la fin des matchs allers car le classement est serré et il y a quand même quatre descentes ! » 

Un match important se présente ce samedi au Moneghetti à 18h00 contre Mougins qui sera aussi candidat au podium à minima.

Gardons le contact