Monaco ira plus haut ?

Volley
  • 23/08/2019

La PNF de l'AS Monaco va débuter une nouvelle saison arborant un nouveau statut, celle d'une équipe qui va devoir commencer à grimper dans la hiérarchie régionale.

Promue l'année dernière, l'unique objectif du maintien a été atteint. « Mission accomplie », souffle la coach Marie Briot auprès de www.magsport06.fr. « La saison fut compliquée avec l'adaptation du niveau en début de saison, suivi de problèmes d'effectif tout au long de la saison mais l'essentiel est là, nous nous sommes maintenues. » 

Cette nouvelle année en PNF débutera à Palmeira face au NVB le 5 octobre prochain. Et, inévitablement, Monaco sera attendue à jouer plus haut, conséquence d'un groupe très stable cet été qui se connaît donc et qui a vu ses plus jeunes pousses progresser. « Il n'y aura pas beaucoup de mouvements dans l'équipe puisque toutes les filles qui ont fini la saison continuent. Il est même renforcé par le retour de Cécile Billiet qui était partie à l'étranger pour raison professionnelle. Laurie Augé ne peut rester avec la Nationale 2 pour des raisons professionnelles et donc nous rejoint. » Briot elle même va rejouer, quant à Menezes, Ovanesian et Pezelj elles intègrent aussi l'effectif avec différents projets.

Conséquence, si on ratisse large comme le dit la formule de façon parfois un peu triviale, l'effectif de la PNF de Monaco compte aujourd'hui dix-sept filles. « On a pas encore débuté la préparation physique, donc oui le groupe est pour le moment assez étoffé. Espérons qu'il le reste tout au long de l'année. » La prépa, c'est pour bientôt, dès le 26 août. « Puisque le championnat ne débute qu'en octobre, on va avoir du temps pour travailler notre fond de jeu et nous permettre d'entamer plus sereinement la saison. L'objectif est le haut de tableau, finir sur le podium sera très bien. » 

On en saura vite beaucoup sur les capacités à Monaco de jouer ou non le podium. Avec trois week-end de match consécutif contre Nice, Saint-Raphaël et Mandelieu, Marie Briot et ses filles ne tarderont pas à vite se situer dans la hiérarchie.

Gardons le contact