Monaco a eu chaud

Basket
  • 09/11/2017

Un bilan de quatre victoires pour une défaite. Voici le début de saison de la N2F de l'AS Monaco, très ambitieuse cette année.

Mais la facture a bien failli être salée samedi soir avec une victoire après prolongation contre les Espoirs du Cavigal Nice. Un score de 58-53 mais le principal est bien d'avoir pris les deux points et de continuer de rester coller en haut de tableau. « Il nous a fallu une prolongation pour venir à bout d'une excellente équipe Espoir du Cavigal : beaucoup plus forte que celle de l'an dernier », raconte à www.magsport06.fr Jean-Pierre Perez, le coach monégasque. 

« Nous avons été solides défensivement en laissant notre adversaire à 45 points à la fin du temps réglementaire. Nous avons balbutié notre attaque à l'approche du cercle, nos intérieures ont manqué d'adresse mais nous n'avons rien lâché. Nous avons une balle de gagne qu'on loupe mais il n'y a aucune déception sur ce fait. L'entame de la prolongation a été parfaite avec un ballon volé et deux paniers à trois points d'Emilie Lecocq qui nous permettent de dominer ces dernières minutes. »

Et ce n'est pas la première fois que Monaco s'impose par une courte marge : 67-69 à Martigues et 60-55 à domicile contre une autre équipe Espoir, Montpellier / Lattes. « Cela correspond à l’identité défensive que je souhaite mettre en place, le Rocher doit rester imprenable. Nous rencontrons ce samedi une équipe du haut de tableau (Aix - Venelles au Louis II ; ndlr) et ce sera un nouveau match test avec un concurrent direct aux play-offs. Il va nous falloir rester solide en défense et prolifique dans la peinture. Cette rencontre devrait attirer nos supporters ! Malheureusement nous jouons trop souvent devant des tribunes vides... »

Coup d'envoi à 20h00 de cette rencontre de la septième journée. Exempt sur cette journée, le leader marseillais, le SMUC, est sur un siège éjectable. A Monaco d'en profiter.

(Crédit photo : Martigues Sport Basket)

Gardons le contact