Monaco et de trois ?

Hand
  • 05/10/2019

Ils le martèlent tous : l'équipe, le club, sont dans une saison de transition. Alors lorsque la Nationale 2 de Monaco, qui ne vise que le maintien, débute par deux victoires d'un et deux buts contre deux adversaires directes, Marseille et La Crau, le départ ne pouvait être plus positif. 

Les fameuses victoires à six points. Nicolas Rochette n'en pense pas moins dans nos colonnes. « On n'a pas la prétention de se battre pour la montée ou les premières places, on doit battre les rivaux directs du maintien et grappiller le plus de points possible pour se rendre la saison la moins dangereuse possible, le club est en transition. » Et le maintien il peut continuer à se dessiner dès ce soir contre Istres, également vainqueur à deux reprises. 

Les Monégasques, évincés dès le premier tour de la coupe de France, conscients que l'important était ailleurs, sortent de quinze jours de trêve et ont pu ainsi bien travailler. « Depuis la préparation physique de début août on est sollicité pour être prêt en ce début de saison, cette semaine sans match à permis au groupe de travailler tranquillement et continuer notre avancée physique vu que la saison va être longue et difficile pour arriver au plus vite à nos objectifs. Le week-end libre nous a permis de souffler mais on n'a pas vraiment pris ça comme une trêve, on continue à travailler, on connait nos lacunes dans certains domaines et défier Istres va nous donner un ordre d’idée de notre place dans cette poule. » 

La confiance est là et Monaco doit s'en servir pour jouer l'esprit léger. « On est sur une bonne dynamique de groupe, toute l'équipe va dans le même sens. Sur le papier avec la perte de joueurs majeurs de l'année dernière on nous donnait peu de crédit, avec les deux premières victoires on a su montrer qu'on était un groupe soudé et qu'on allait rien lâcher pour se maintenir dans un premier temps. » 

Le match se jouera à Cap d'Ail à partir de 18h30. Loin de nous l'idée de dire qu'en cas de victoire Monaco aura fait un grand pas vers le maintien, mais avec neuf points en poche, la situation sera déjà bien éclaircie pour Maher Dali et ses joueurs.

Gardons le contact