MLN a recruté en PNM

Volley
  • 03/01/2018

Leader plus fragile que prévu ? Très bien parti en début de saison, la réserve de Mandelieu a laissé quelques points en route au mois de décembre. Toujours première de Pré-Nationale Mascule, l'équipe de Frédéric Bigler a vu ses poursuivants revenir. En cause une défaite en quatre sets à Fréjus puis une courte victoire en cinq manches à domicile face au Pradet / La Garde. Du coup, les cinq premiers, à mi-parcours, se tiennent en quatre petites unités. Le sixième, Fréjus, est aujourd'hui bien plus loin sur un plan comptable, neuf longueurs, mais n'est pas à sa place selon plusieurs observateurs.

Une pause hivernale qui permet à Bigler de faire un point pour www.magsport06.fr. « Le championnat est très homogène mais nos ambitions sont intactes et on vise toujours le premier rôle à la fin de la saison. Nice, La Garde, Antibes et Cannes sont des équipes dangereuses sans compter Fréjus qui à mon avis n'est pas à sa place. On verra si on est capable de bien négocier cette trêve de Noël. Je le crois et les gars sont motivés. Il faudra aussi compter avec les blessures. Pour l'instant on a été épargné. pourvu que cela dure. »

La reprise du championnat approche, ce sera le 14 décembre, à domicile contre Sainte-Maxime. Puis une semaine plus tard, il faudra encore recevoir Draguignan. Le groupe doit repartir de l'avant et intégrer deux nouveaux joueurs. En effet, Lepiney, blessé depuis deux mois et Sommesous, qui a décidé d'arrêter sa saison pour des raisons personnelles, sont remplacés numériquement par deux garçons. Le premier, Amine Haoues, joueur d'expérience qui a joué par le passé à Nice et en première division en Algérie. Enfin, Yoan Chevillon, ancien pensionnaire du pôle de la Nationale 3 de Cannes, précise Bigler. 

Gardons le contact