Le jeu des réserves

Hand
  • 23/09/2019

Une victoire et une défaite. Voici le premier bilan pour la réserve du HBMMS sous les ordres de Jérôme Oliva en Excellence Territoire. Deux scores complètements opposés : succès 37-24 contre Monaco et revers 33-24 au Cros-de-Cagnes. 

Une principale explication à cela. Lors de la première journée ETM, l'équipe première n'a pas joué en PNM. On a donc retrouvé quelques garçons comme Beauvalot et le gardien Guidetti en réserve. Ce dernier selon la feuille de match a réalisé pas moins de 16 arrêts contre Monaco. Hadjeb n'a pas été en reste sur le deuxième match avec 14 sauvetages même ça n'a pas suffit pour éviter la défaite.

« Pour ma réserve je n'ai pas à proprement de projet de jeu ci ce n'est forcément de me calquer sur celui de l'équipe première. Après, forcément, comme pour chaque réserve, tu dois t'adapter aux garçons que tu as à ta disposition », confie l'entraîneur pour www.magsport06.fr.

Jugez plutôt, un onze joueurs contre Monaco, onze contre l'ESCC et seulement deux ont disputé les deux rencontres : Chartreau et Karrer. « L'objectif est de devenir une vraie équipe réserve. Le club veut instaurer une vraie passerelle entre la une et la deux. Il faut aussi que les jeunes intègrent petit à petit le projet de jeu mais cela sans brûler les étapes. Il faut qu'ils apprennent à gérer le combat physique. Face au Cros j'en avait quatre de 2002. Avec les nombreuses absences ils ont pu saisir leur chance. »

La réserve du HBMMS, à l'image du Cros et de Grasse, possède la particularité d'être juste une division sous la première. Situation bien différente de Monaco qui est en Nationale 2 et pire qu'Antibes en Nationale 1 qui possèdent donc des effectif bien distincts. Le mélange des effectifs et les hiérarchies ne sont pas sur le même pied d'égalité. 

Avec les débuts de la coupe de France régionale, le championnat va désormais être saccadé avec un match tous les quinze jours : le 5 octobre à Hyères, le 20 octobre à Antibes puis le 2 novembre contre Cannes-Mandelieu. Difficile de prendre du rythme sauf si le club décide de laisser sa chance à des garçons qui manquent de temps de jeu. 

Réponse le 28 septembre à Grasse qui, dans son optique de monter en Nationale 3, ne devrait pas aligner son équipe type en coupe. 

(Crédit photo : PhotosHand)

Gardons le contact