Grasse surprend MLN

Volley
  • 29/10/2017

C'est ce qui s'appelle déjouer les pronostiques (Ou pas). Dans sa salle, Grasse a non seulement battu Mandelieu, mais qui plus est, 3 sets à 0. Réaction de Jérémy Magar, l'entraîneur grassois, pour www.magsport06.fr. « L'équipe a fait un bon match : concentrée, propre et surtout sans faute. Si on regarde la fin de saison dernière, ça peut ressembler à une surprise mais mon groupe a réalisé un bon match. Cependant, il est encore tôt pour se prononcer sur notre niveau. »

N'oublions également surtout pas qu'en coupe de France, le 24 septembre dernier, pour son tout premier match officiel de la saison, Grasse avait battu Mandelieu 27-25 25-23, ce qui lui avait permis de se qualifier pour la suite de cette compétition. Ce sera le vendredi 10 novembre à Cagnes-sur-Mer.

Grasse renoue donc avec la victoire. En effet, après avoir battu, déjà 3 à 0, Mougins, lors de la première journée, les hommes de Magar ont perdu coup sur coup face aux deux réserves du championnat, Orange et Avignon, mais avec deux contenus différents. « Orange est une équipe très physique et tres homogène. De plus elle s’entraîne trois à quatre fois plus que nous. En revanche, le match contre Avignon est, je pense, une erreur de parcours. Chaque défaite permet toujours d'avancer. »

On le sait, avec un championnat à onze cette saison, dont pas moins de cinq équipes des Alpes-Maritimes, il faudra avoir les nerfs solides lors des derbies maralpins : une obligation pour se maintenir. Et, pour le moment, ça se passe plutôt bien pour les Grassois : 3-0 à Mougins et 3-0 à domicile contre Mandelieu. Mais cela ne fait que six points sur douze. Alors pour Magar, le chemin est encore. « Nous sommes toujours dans la course au maintien. Ce n'est que le début de saison. On fera un premier bilan fin décembre. »

Et avant la trêve hivernale du 16 décembre au soir, qui ne sera pas encore la mi-saison, il reste cinq matchs à disputer en championnat pour Grasse et ça reprend dès dimanche prochain au Pontet, deuxième d'un championnat très homogène avec déjà une défaite contre Aix et une victoire difficile en cinq matchs face à Saint-Laurent. « Dans mes souvenirs, c'est une belle équipe. Mais personne n'est intouchable. Il faut jouer un bon volley-ball et se faire plaisir avant tout. Le reste, il faut aller le chercher dans chaque qualité individuelle et les tripes. »

Gardons le contact