Grasse prend son temps

Volley
  • 13/01/2020

Bilan contrasté pour la Départementale Féminine du Pays de Grasse et son nouvel entraîneur Laurent Cauet. Une seule victoire en huit journées, mais finalement peu de défaites 0-3. Ce fût encore le cas à Mandelieu ce dimanche avec un revers en quatre sets. 

 

« C'est un championnat difficile avec cinq belles équipes en haut de tableau », explique le technicien à www.magsport06.fr. « Nous on joue pas si mal que ça, mais on est un peu déficitaire à la passe où il faudrait un plus gros niveau technique et physique pour aller lutter avec les équipes de tête. Mais ça bosse vraiment fort, les filles encaissent deux à trois entraînements par semaine et du coup le niveau global s'est élevé. » 

 

Le coach rappelle aussi que certains éléments de son groupe ne possèdent qu'une année de volley-ball en carrière et d'autres avaient longtemps coupé. « Il faut plus de temps pour assimiler des choses. Et puis en match je prends plus de risques sur le coaching. Je suis dans une démarche de formation alors on essaye des systèmes, des configurations et des rôles différents et parfois ça nous coûte la victoire à court terme. » Il donne l'exemple de Monaco où il mène 2-0. « Si je laisse mon six de base on gagne en trois sets. Je le pense. Mais j'ai cherché de nouvelles choses pour la suite de la saison et on s'est désorganisé sur le terrain par manque de repères. » Défaite en cinq manches. 

 

Paradoxe aussi, jusqu'à ce week-end où le Cannet-Rocheville est parvenu à le faire, Grasse était la seule équipe à avoir pris un point contre Villeneuve-Loubet. « Je pense que les tests mis en place contre Monaco ont payé face à l'ESVL. Malgré tout, le classement n'est pas brillant, mais il ne faut pas se focaliser sur ça mais sur la progression physique et technique de l'équipe, c'est juste dix fois plus long que ce que je pensais pouvoir réussir. » 

 

Malgré tout, la saison est encore très longue avec dix matchs à jouer dont six à domicile, ce qui devrait permettre à Grasse de décoller et se rapprocher du milieu de tableau. Prochaine échéance à Roquefort-les-Pins ce vendredi.

 

Gardons le contact