ESVL : objectif titre

Volley
  • 10/11/2019

Ce dimanche à 15h00 l'équipe première de l'ESVL, qui évolue en départementale féminine, va disputer à Antibes son... deuxième match. Le championnat débute réellement maintenant pour l'équipe de Mélanie Maronnier qui ne vise qu'une chose : le titre.

Mélanie, peux-tu nous recontextualiser la présence de l'ESVL en départementale cette saison ?

Malgré une très bonne cinquième place en Régionale pour le promu que nous étions l'an dernier nous nous sommes vues malheureusement être rétrogradées administrativement pour un problème de quota de compétition chez les jeunes. Malgré ça je peux compter sur le soutien inconditionnel de mes joueuses qui ont su se remobiliser – malgré quelques départs - pour repartir dans l'aventure de la montée en Régionale. Nous avons eu beaucoup de personnes qui se sont présentées pour venir à l'ESVL cet été et du coup nous avons même deux équipes dans le championnat cette année.

Le club sera en fin de saison à jour en cas de montée pour ne pas se la voir refuser ?

Nous n'avions pas assez de jeunes pour les championnats, la plateaux etc... Pour y remédier cette année on a revu le management chez les jeunes avec un suivi plus important et nous en avons beaucoup plus d'enfants inscrits. De plus le club a investi dans un minibus pour transporter les enfants en compétition. Je ne m'occupe pas du secteur jeune mais j'ai demandé à ce que la situation ne se reproduise pas car passer quatre ans à travailler chez les seniors féminines pour repartir à la case départementale c'est dur...

L'objectif est donc clair, le titre ?

Oui. L'équipe première compte de nouvelles recrues en plus des anciennes et elles ne devront rien lâcher car il y a à mon avis de sérieuses prétendantes au titre de ce que j'ai pu voir de plusieurs matchs où je me suis déplacée. Nous voulons cette première place. Nous travaillons pour. J'essaye d'optimiser ce nouveau groupe mais ce n'était pas simple jusqu'à maintenant car nous n'avons joué qu'un seul match et hasard du calendrier les deux équipes de l'ESVL se sont rencontrées. Mon championnat ne commence donc réellement que ce dimanche 10 novembre avec ce match à Antibes.

Et voilà 7 matchs qui arrivent jusqu'au 22 décembre...

C'est vrai qu'on a du décaler des matchs en raison de coupe de France et donc des salles indisponibles etc... Nous allons donc avoir une grosse fin d'année. J’aborde la chose avec réalisme. On a pas le choix. On joue des matchs où on a pas le droit à l’erreur. Tous les matchs comptent dans une montée mais c’est super car je trouve que ça va donner une grosse motivation aux joueuses Il faut réussir à bien travailler tout en restant lucide. Mais, oui, nous allons enfin jouer. Je n'en peux plus d'attendre et en plus je n'ai pas réussi à trouver de matchs amicaux cette année donc on a hâte de commencer en espérant que tout se passe comme prévu. J'ai été voir les autres équipes jouer pour situer le niveau. Maintenant, y à plus qu'à.

Le groupe est prêt pour ce réel départ ?

Nous avons fait une bonne préparation depuis fin août avec un groupe très sérieux qui vit très bien ensemble. On devra rester très sérieuses et concentrées sur chaque entraînement et chaque match. Mais le plus important pour moi est de garder cet esprit collectif qui est la base de mon travail ! Verdict le 3 mai contre le Cannet-Rocheville à la maison. On croise les doigts...

Gardons le contact