ESCR ne confirme pas

Volley
  • 22/01/2018

Une semaine après avoir battu Fréjus, le Cannet-Rocheville n'a pas confirmé ce week-end à Hyères / Pierrefeu. Une défaite 3 sets à 0 assez nette : 25-18 25-23 25-13.

« Les week-ends se suivent et ne se ressemblent pas. Vendredi après-midi j'apprends que Marlène est out pour le déplacement de samedi. Nous partons donc à onze. Comme toujours l'ambiance est festive avant le début de la rencontre mais les joueuses sont pleines de surprises... Le match commence et rien ! On se prend un 11 à 3 on ne fait rien ! Mon équipe est fantomatique. Comme souvent en début de match mais tout de même un peu plus que d'habitude. Nous perdons ce premier set en grappillant quelques points car nous commençons tout de même à nous réveiller légèrement », raconte sur les réseaux du club Estelle Quérard, l'entraîneur.

« Le deuxième set est totalement différent, j'ai une nouvelle équipe qui se bat, qui s'encourage, qui est volontaire etc... Je pourrais donner encore beaucoup de qualificatifs. » Malheureusement, le rouage positif va s'enrouer. « Un hic survient à la fin du set. Ottavia ne se sent pas bien et doit quitter le gymnase. Nous perdons 25 à 23. » Le troisième set ne sera qu'une formalité pour les Varoises, bien aidées par les fautes directes de l'ESCR. « Malgré le sursaut du deuxième set nous perdons logiquement... La route pour le maintien risque d'être difficile à ce rythme là. »

Huitième, le Cannet-Rocheville garde une petite tête hors de l'eau vis à vis de la zone rouge et en particulier du Pradet / La Garde qui a un match en retard face à Mandelieu. Samedi prochain, pour la première fois depuis le 25 novembre, le Cannet retrouve Maillan en championnat, avec la réception de Mougins, la lanterne rouge qui vient justement de décrocher son premier point de la saison contre Mandelieu à l'occasion d'une défaite en cinq sets. Un match que Quérard qualifie, textuellement parlant, de « très très très très important. » Et on la croit !

(Crédit photo : ESCRVB)

Gardons le contact