Dynamique positive...

Hand

Il l'avoue aujourd'hui. C'est certain, soulagé. « Je ne m'en faisais pas. L'équipe était là. Le pari est réussi ». Pour www.magsport06.fr Raphaël Gallice évoque sa satisfaction.

Après avoir quitté son banc de la N2F d'Antibes en début de saison dernière, il avait vite rebondi, chez les garçons, une de ses volontés, en prenant les commandes de la réserve du Cros-de-Cagnes, en Excellence Territoire. Cette équipe, en auto-gestion, sans entraîneur, était un peu perdue, réalisant un début de saison catastrophique en étant incapable de gagner : huit défaites consécutives. Les premiers lauriers arrivant le 26 janvier contre le Handball du Golfe qui terminera lanterne rouge.

Gallice intronisé, un cadre a été mis en place, une reprise totale du physique avec l'utilisation à cet effet de la trêve hivernale et le Cros a terminé quatrième de la phase retour avec sept victoires dont une contre Monaco, quatrième, l'une des grosses locomotives de ce championnat. Pour expliquer ce revirement de situation, il faut aussi se tourner vers les cages où les gardiens du Cros ont su réaliser une belle année 2019.

Stabilité pour la saison à venir pour une formation qui a la particularité d'être une réserve avec une équipe première située juste au dessus en Pré-Nationale. C'est à dire que chaque année ce groupe part au combat en sachant qu'il ne pourra pas monter, si sauf si bien entendu très vite la PNM se détache pour rejoindre la Nationale 3, ce que le club n'a pu concrétiser depuis plusieurs années, notamment entre 2014 et 2017.

Pour Gallice, l'objectif sera de jouer le haut de tableau en gardant donc la dynamique de l'exercice achevé. Car l'ensemble de championnat devra s'en souvenir. Si le Cros a terminé 10e du sur 12 équipes, c'est avec le contexte d'une première victoire... en janvier ! Attention donc. Pour cela, le groupe ne va pas bouger. Reprise le 12 août avec six séances de piste avant de retrouver la salle.  

Gardons le contact