Les débuts de Huerta

Hand
  • 23/01/2018

Samedi soir, à l'occasion de la dixième journée du championnat N2F, Antibes a obtenu le match nul 27-27 contre Bron. Le verre à moitié vide, ou à moitié plein, c'est selon l'appréciation de chacun. Antibes a mené une bonne partie de la rencontre, notamment 18-13 en tout début de seconde période, mais s'est retrouvé devancé 24-25 à quelques minutes de la fin. Les regrets de l'absence de victoire mais aussi le soulagement de ne pas avoir perdu.

Durant cette rencontre, le coach Raphaël Gallice a aligné sa nouvelle joueuse, Lucie Huerta, une arrière gauche de 182 centimètre qui peut aussi évoluer en demi-centre. Il lui faudra du temps pour être à 100% : son premier entraînement ne date que du 16 janvier dernier, après une coupure de deux ans et demi où elle évoluait en Nationale 2 à Dijon ainsi qu'au Pôle Espoir local. Face à Bron, comme prévisible, son temps de jeu fût limité, ayant pour objectif pour le moment de faire souffler Gomis en cours de match. Un apport qui peut se relever très constructif au fil du temps. « Les filles ont été très accueillantes : un bon groupe avec une bonne ambiance. L'approche avec l'entraîneur fût également bonne. Les dirigeants m’ont mis à l’aise toute suite et m’ont expliqué clairement les choses. Ils sont intéressés pour que je me teste à l'entraînement et que je joue. La porte est ouverte pour l'avenir, je ne suis pas là pour simplement finir la saison. A moi de faire mes preuves maintenant », peut-on lire sur le site officiel du club antibois.

« Je pense que son arrivée a fait plaisir à tout le monde, c'est une fille très agréable qui s'est rapidement intégrée à l'équipe. On sent qu'elle est motivée et c'est le principal », a expliqué à l'issu de la rencontre l'une des cadres du groupe, Ophélie Bel. Prochaine échéance importante ce samedi à La Garde. L'un des concurrents d'Antibes en bas de tableau et bien qu'il n'y ait pas de descente cette année suite à la refonte des championnats; chaque compétitrice cherchera à s'exprimer positivement. Histoire aussi de finir en beauté la phase aller du championnat.

Gardons le contact