Cerutti a passé la main

Basket
  • 22/02/2018

Dans les heures qui ont suivi la défaite de Mandelieu à Caluire et Cuire il y a dix jours en Nationale 3, Jean-Luc Cerutti a décidé de se retirer du banc où il s'était installé il y a environ un an. Il explique à www.magsport06.fr que, pour le bien de l'équipe, puisqu'il commençait à se sentir impuissant devant la situation, il a préféré laisser sa place pour créer un électrochoc. Effet qui n'a pas encore eu lieu avec Axel Trifogli de retour en poste avec une défaite 37-58 à domicile contre Venissieux, équipe de milieu de tableau. Mandelieu, dernier, ne compte que deux victoires en seize journées : le dernier match de 2017 et le premier de 2018. Une partie de la saison du MLNBA s'est jouée à Golfe, lors du derby, le 21 janvier, avec une défaite d'un point. Et puis, tout au long de la première partie de saison, le coach devait faire face à une série incalculable de blessures, Cerutti confiant que, de toute sa longue carrière, il n'avait jamais connu telle malchance. « C’est une saison difficile qui garde un goût d’inachevé ! Il y a des saisons comme ça où rien ne va ! C’est une première pour moi. Je n'avais encore jamais vécu ça. J’ai certainement une part de responsabilité. Il vaut mieux un nouveau départ qui peut tout relancer dans le positif », explique t-il à www.magsport06.fr. A six journées de la fin de la saison, Mandelieu possède quatre victoires de retard sur le premier non relégable. Le terme miracle ne serait pas assez fort pour évoquer un éventuel maintien. Le déplacement chez le troisième, La Tronche, s'annonce bien difficile. Un objectif ? Finir au mieux la saison. 

Gardons le contact