Cagnes veut confirmer

Volley
  • 14/11/2017

Cagnes-sur-Mer connaît la musique. Pour la troisième fois de suite, vendredi, l'équipe de Raoul Balensi a disputé un match en cinq sets. Et c'est une qualification pour le troisième tour de la coupe de France N3M. A domicile, il a fallu se défaire de Grasse lors d'une rencontre, comme prévu, très serrée : chaque set s'est terminé par deux points d'écart. 16-14 au tie-break.

Le troisième du championnat poursuit donc sa route ce qui ne peut que lui offrir davantage de certitudes sur ce qu'il faut travailler pour s'améliorer. On se souvient notamment du précédent match contre Aix où malgré la victoire, les deux premières manches ont laissé entrevoir des choses perfectibles. « On perd les deux premiers sets 20-25. Je pense que nous étions un peu trop spectateurs. Aix jouait bien le coup, surtout en réception et en défense. Leur attaque était très efficace, du coup, ça nous a mis en difficulté et nous avons perdu notre qualité de service », explique à www.magsport06.fr Thomas Linhares, jeune réceptionneur / attaquant de 19 ans qui a joué toute sa jeune carrière à Cagnes-sur-Mer. Par la suite, même si Aix a conservé un bon niveau de jeu, les Cagnois ont joué plus en équipe et avec plus de sérénité. Sans doute qu'une partie de la qualification contre Grasse s'est aussi dessinée face à Aix.

Les victoires appellent les victoires

Le jeu se met en place à Jules Verne. Et ce ne fût pas simple avec quelques mouvements à digérer en sein du groupe pendant l'été, comme le départ de Colle, les arrivées de Massacrier et Leroux, mais aussi des jeunes, comme Linhares de la génération championne de Régionale il y a deux ans, qui gagnent en responsabilité en Nationale 3. N'oublions pas non plus que la saison a mis du temps à démarrer avec l'exempt de la première journée qui a fait que, même s'il y a eu le premier tour de coupe, le championnat a débuté pour l'USC le 15 octobre. « On est plutôt satisfait de ce début de saison, de plus avec l’arrivée de nouveaux joueurs - plus jeunes - le groupe vit bien et il y a une concurrence saine. Le seul point noir est la désillusion contre Saint-Laurent où nous avons eu des regrets. » 

Saint-Laurent, c'est la seule défaite de ce début de saison pour les Cagnois, à Pagnol, après pourtant avoir mené 0-1 et 1-2. En revanche, point positif, c'est l'infirmerie qui reste relativement vide. Ce ne sera pas de trop samedi pour une nouvelle opposition contre Grasse, cette fois à l'Omnisports, pour le compte de la sixième journée. Deux équipes en confiance et encore un gros match à venir. Car si Grasse a plié en cinq manches en coupe, l'équipe de Jérémy Magar reste sur deux solides victoires 3 sets à 0 contre Mandelieu et Le Pontet. Et quand on sait que lors de cette même journée Mandelieu va affronter Orange, c'est bien Saint-Laurent à domicile contre Salon qui a un coup monumental à jouer en haut de tableau. 

(Crédit photo : EPDM Volley)

Gardons le contact