Cagnes est mal engagé

Basket
  • 24/02/2018

L'étau se ressert pour la Nationale 3 de Cagnes-sur-Mer. Après s'être sauvés l'année dernière lors de la dernière minute du dernier match de la saison, les hommes de Dominique Cutajar souffrent toujours avec seulement cinq victoires en seize journées et une place de lanterne rouge. Après avoir vécu une soirée très compliquée à Monaco le 10 février malgré un meilleur contenu en seconde période, la défaite à domicile contre Bandol a fait mal en raison d'un trou noir dans le troisième quart temps puisqu'à la pause, grâce à vingt minutes bien menées, l'USC va mener 47 à 31 pour se faire coller un terrible 9 à 30 par des Bandolais recadrés dans le vestiaire et un score finale de 72 à 79. La faute à une formation varoise bien organisée autour de Yannis Lingeri, auteur de 28 points, dont une adresse redoutable au lancer-franc : 8 sur 8. A six journées de la fin de saison, le déplacement à La Londe du 3 mars s'annonce presque décisif pour la suite. En cas de revers, Karel Paquet et ses équipiers pourraient se retrouver à trois victoires du maintien. Le retour de blessure au début du mois de Nicolas Peyre, recrue estivale, ne suffit pour le moment pas. Le temps presse et tout en sachant qu'il faudra bientôt affronter le premier et le deuxième du championnat, chaque occasion est vitale et doit être saisie. 

Gardons le contact