BCB doit mieux voyager

Basket
  • 21/11/2019

Sur son tableau de marche, il est incontestable que le BC Baous possède une victoire de retard après cinq journées de Pré-Régionale Féminine. La défaite concédée à Cagnes-sur-Mer, lors de la deuxième journée, 40 à 38, nous promet une grosse revanche au match retour. « Elle est cruelle surtout avec un mauvais pourcentage aux lancers qui nous pénalise puisque Cagnes n'a mené que les cinq dernières secondes du match. Elle a été digérée puisque entre-temps il y a eu la trêve et d'autres matchs. Je la garde cependant dans un coin de ma tête pour ne pas oublier ces erreurs faites durant le match et ne pas les réitérer », raconte à www.magsport06.fr le coach Baptiste Giornelli.

Les deux autres défaites, concédées dans la salle du MBA et à Antibes sont logiques. Dommageable malgré tout pour le coach, mais le récent succès face au NBAO a permis de relancer la machine. Prochaine rencontre, mercredi prochain, à Vence. Si le BCB veut jouer un coup en fin de saison et finir à minima dans le top 5, il va falloir vite gagner à l'extérieur : pour le moment 3 matchs pour 3 défaites sans jamais marquer plus de 38 points.

« Nous sommes encore en rodage mais le travail commence à payer sur ces derniers temps. Il a fallu s'adapter aux blessures ce qui a ralenti certains éléments. Mise à part Monaco qui est largement au dessus, le niveau est assez hétérogène. Le problème avec ce championnat c'est qu'il peut facilement être faussé avec les équipes ayant des formations au niveau au dessus. » De nombreuses réserves composent en effet ce championnat, le MBA et le Cavigal Nice étant même des équipes n°3. « Cela peut totalement changer la physionomie de certains matchs et du championnat. Cependant malgré cela je pense que nous avons les capacités de jouer ce top 5. »

Accrocher un résultat à Vence sera un indicateur important. Rien ne sera simple. Surpris lors de la première journée par l'Eveil de Nice, Vence enchaîne depuis les victoires.

Gardons le contact