Par Sudeast Info
Handball : Rion sur le banc du HBMMS
Se mettant en retrait du banc de la PNM du HBMMS, Jérôme Oliva voit Fabrice Rion, un ancien de la maison, le remplacer pour conduire le groupe au maintien.
Handball : le 06 dans le dur
Si Villeneuve-Loubet tire son épingle du jeu à Monaco, globalement le début de saison de la Nationale 2 n'est pas brillant pour les Maralpins. Est-ce surprenant ?
Volley : Cagnes annonce son « Big Game »
Ce samedi soir, l'USC jouera en Nationale 2 un match très important à plus d'un titre. L'occasion à domicile de prendre des points pour ne pas douter.
Handball : Carros, l’art de la patience
Avec seulement trois matchs joués jusque-là, la PNF de Carros patiente avant de réellement lancer sa saison pour lorgner sur un retour en Nationale 3.
Handball : Nice dans le top 5 de N1F
Cinquième de N1F, la réserve de l'OGC Nice dispute samedi un match important avant une trêve de cinq semaines. Il faut rebondir à domicile après la perte du derby au début du mois.
Basket : Durand et le CCAB à un tournant
Match de coupe PACA à venir face à une Nationale 2 et match au sommet contre Grenoble à venir en championnat, le CCAB va être fixé un peu plus sur ses objectifs.
Volley : Villeneuve vite dans le bain
Avec un calendrier où il est difficile de faire plus ardue, le promu en PNF, Villeneuve-Loubet, n'a pas le temps d'apprivoiser le niveau en douceur. Prochain match contre le VBSL.
Handball : Moment charnière pour le BTP
Avec quatre victoires en quatre journées, la N2F du BTP Nice a réussi son début de saison mais deux déplacements capitaux se profilent pour affiner l'objectif.
Basket : Grasse, c’est solide
Vainqueur de ses deux premières journées de PRF, Grasse a déjà envoyé un signal au championnat mais attention la pente va se durcir avec un déplacement à Vence.
Basket : Golfe remet son titre en jeu
Champion de Pré-Régionale, Golfe-Juan n'a pas souhaité monter en Régionale 3. L'équipe de Steven Le Lay remet avec plaisir son titre en jeu.

Basket : Les Baous logiquement battus

Ecrit par Martial Hespel

Perdant nettement à domicile contre Aubagne en ouverture du championnat, le promu en Pré-Nationale sait qu'il doit réagir à Aix-en-Provence, sans tomber dans le dramatique.

De plein fouet ! Promu cette saison en Pré-Nationale, le Basket Club des Baous a pris en pleine figure la réalité du niveau, qui plus est face à une formation, Aubagne, reléguée de Nationale 3, qui souhaite de pas vider ses valises pour remonter aussi vite que possible.

Un score, à domicile, de 48 à 76, laissant au BCB la seule place d’une équipe à moins de 50 points en cette première journée. « On savait très bien que la tâche serait ardue et compliquée face à un adversaire qui annonce vouloir remonter directement… », explique à www.magsport06.fr l’entraîneur, Eric Longin. « On peut dire qu’on a touché du doigt le haut niveau de notre nouvelle division. Ce match s’annonçait compliqué mais nous savons que nous ne nous battrons pas dans la même court tout au long du championnat avec Aubagne. C’est pour cela que je ne suis pas inquiet plus que cela. »

Longin admet avoir vu de bonnes choses sur cette rencontre mais aussi beaucoup à améliorer. « Le coach d’Aubagne, qui est un ami, avait bien préparé son déplacement chez nous et cette équipe nous à prise au sérieux. Maintenant, nous savons qu’il nous reste beaucoup de travail. On est retourné à l’entraînement pour préparer le plus sérieusement possible le déplacement chez les Golgoths qui eux devaient être un concurrent direct. » Dans une opposition entre équipes réserves, les Aixois sont passés proches d’un gros coup à Golfe-Juan, perdant 72 à 70 ! « Je n’aime pas trop jouer des équipes réserves car on ne sait jamais réellement quel effectif nous aurons en face. En tout état de cause, nous jouons tous nos matchs pour les gagner et si nous arrivons à le faire dès la deuxième journée, cela fera du bien aux têtes de tout le monde. » 

Car il faut bien le redire, voilà plusieurs saisons que le BCB progresse à grande vitesse et ne connaît que trop peu les défaites. En réalisant, par exemple en sans faute en phase de Poule de Régionale 2 la saison dernière, ne baissant pavillon qu’en playoffs, beaucoup de joueurs ont perdu des repères en termes de gestion émotionnelle des défaites. « Ce premier match n’est pas dramatique. Nous avons encore une grande marge de progression et les garçons sont volontaires. Si nous réglons deux ou trois problèmes, ça va le faire… »