Alerte à Saint-Laurent ?

Volley
  • 25/01/2018

Fin novembre le promu laurentin rayonnait en haut de tableau de Nationale 3. Sur le podium, flirtant même avec le trône. Mais depuis, la chute au classement s'est opérée. La cassure est apparue alors que le 26 novembre le VBSL était exempte. Une longue trêve d'un mois. Derrière, deux défaites en décembre, contre Grasse et Aix et deux nouveaux revers en janvier donc, Mougins et Orange. Saint-Laurent n'est plus que sixième. 

« Nous avons vécu une fin d'année 2017 compliquée », commence à raconter l'entraîneur Pascal Drouot à www.magsport06.fr. « Tout allait bien avant cette double confrontation lors du même week-end avant la trêve de Noël. Une défaite en cinq manches contre Grasse dans un match très tendu. Et nous avons dû enchaîner le lendemain avec un match à Aix : défaite trois à zéro. » Saint-Laurent a donc perdu à domicile contre Grasse le 16 décembre avant de s'incliner à Aix le lendemain. 

Pourquoi vingt quatre heures plus tard ? Lors des intempéries, le week-end précédent, le gymnase d'Aix a été réquisitionné. Il a fallu, de part les règlements de la FFVB nous explique Drouot, trouver une date pour jouer le match avant la fin des matchs allers. Ce jour là était visiblement le seul disponible. « L'équipe avait laissé beaucoup trop d'énergie la veille contre Grasse pour enchaîner avec lucidité, la défaite n'aidant pas à la récupération. Personnellement, n'ayant pas pu me déplacer avec eux sur Aix car j'avais le match de la N2F, quand j'ai appris le résultat et la manière j'étais réellement déçu pour eux car l'investissement de chacun ne méritait pas de tronquer nos chances en jouant deux fois en deux jours. »

En revanche, le technicien ne se cache pas derrière des excuses pour évoquer les deux récentes défaites. « Nous n'avons pas été performants et donc sans surprise nous avons perdu. C'est un moment plus délicat à traverser comme il y a en pour chaque équipe. Aucune panique, notre bilan est à l'équilibre. Jeudi dernier le groupe et nous – Michel Desmet et moi-même - avons réagi avec un entraînement de bonne qualité et lors du dernier match il y a eu réaction de quelques joueurs, à nous de faire en sorte que chacun tire dans le même sens de sorte à gagner à domicile contre Avignon. Un match crucial pour la suite. Nul doute que nous serons au rendez-vous ce dimanche avec l'envie de tout donner pour inverser la tendance. » 

Dans un championnat très homogène, où quelques points peuvent changer beaucoup de choses dans la hiérarchie, il ne faudra pas trop tarder. Pourtant, on reste serein à Pagnol. « Ni peur, ni inquiétude. Nous savons de quoi nous sommes capables. A nous de faire plus d'efforts afin de retrouver le niveau de jeu qui a fait que nous avons gagné cinq matchs en début de saison. » 

(Crédit photo : MOMVB)

Gardons le contact