5 sur 5 pour l'ESVL ?

Volley
  • 22/11/2019

Si elle a mis du temps à réellement démarrer, la saison de l'équipe n°1 de l'ESVL en Départementale Féminine s'est affolée en novembre avec cinq matchs à jouer ! Le prochain, c'est justement ce vendredi soir à Roquefort-les-Pins, un match capital pour asseoir une position de favorite avant, deux jours plus tard, d'aller chez le dernier, Monaco. 

L'équipe de Mélanie Maronnier vient de gagner successivement contre Antibes, Mougins et Nice. « Trois styles de jeu bien différents », explique la technicienne à www.magsport06.fr. « C'est la plus grosse difficulté de ce championnat où tu alternes des niveaux et styles de jeu tellement différents que c'est à chaque fois une nouvelle aventure tactique à mettre en place à l'inverse des niveaux au dessus. En Départementale, le jeu « volley-ball » que l'on connaît ne s'applique pas forcément à chaque match. Les niveaux des équipes sont très variables et il faut redoubler de vigilance pour ne pas se faire avoir. »

La coach est ainsi très attentive au sein de son effectif à l'investissement, l'humilité et l'esprit collectif. « C'est la base pour gagner. Jouer ensemble, faillir ensemble, se relever ensemble. » Exemple typique, son dernier match contre le NVB, une équipe intéressante, qui a battu Monaco, Grasse et Mandelieu. « On arrive là bas mais on est pas dedans. Du coup, on perd notre premier set de la saison (25-16). Heureusement, personne ne juge personne. On relève la tête, on se recentre, on se concentre et on applique les consignes ! Le coaching est varié, au cas par cas,, on s'adapte, on se cale mais surtout on reste collective. » Même si la troisième manche va aller vite, la deuxième et la quatrième seront accrochées. « C'était chaud ! Un match sympa entre deux équipes qui descendent de Régionale. Intéressant. »

Ce soir contre l'ASRVB, Maronnier va retrouver ses anciennes équipières et se méfie beaucoup de ce déplacement. Comme elle sera attentive à Monaco. Si son groupe est sur le papier largement au dessus, l'effectif monégasque, avec ses jeunes, peut beaucoup varier. « Il faudra s'adapter et garder l'esprit collectif et la motivation. » Coup d'envoi contre Roquefort-les-Pins à 21h15. Dans l'attente début 2020 du choc contre le Cannet-Rocheville.

Gardons le contact