Menton va t-il le regretter ?

Basket
Infos pratiques : 
  • 04/09/2019

C'est un début de saison particulier qui attend Menton avec deux premières journées contre deux réserves : le 14 septembre contre Saint-Vallier et le 21 septembre à Saint-Chamond. Des oppositions délicates à négocier mais qui ne seront pas insurmontables.

La Nationale 3 de Menton n'aura disputé que trois matchs de préparation. Trop peu pour le coach Philippe Agostini qui doit aussi composer avec les bobos estivaux.

Dans dix jours ce sera le début de saison pour la Nationale 3 Masculine du Menton Basket Club. Le moment pour le coach Philippe Agostini, qui va débuter sa septième saison à la tête de cette équipe, d'évoquer l'avancée de la préparation. « Je tiens à remercier les dirigeants pour les efforts qu'ils font pour nous. Le stage en altitude à Superdevoluy au début de notre préparation, avec un groupe au complet, en est l'exemple. Quant bien même, les joueurs aussi participent tous financièrement à la réalisation d'un tel stage. Cela montre leur implication », se satisfait-il auprès de www.magsport06.fr.

Derrière cette bouffée d'air frais, l'équipe a enchaîné avec quinze jours d'entraînement non stop en salle pour des premiers matchs amicaux à la fin du mois d'août. « Je regrette trois annulations de dernière minute qui nous ont mis dans l'embarras. Malgré tout, nous avons pu enfin travailler notre collectif en devant aller jusqu'à Bandol qui évoluera dans une autre poule. Une bien belle équipe qui nous aura permis une belle séance de travail. Merci à eux de nous avoir reçu. » Agostini évoque un score anecdotique car les coachs en fait beaucoup tourner. Menton s'est tout de même imposé 48 à 58. Un peu plus tard, un match contre une équipe du même championnat, Monaco, à Menton. « Une belle empoignade de pré-saison qui aura permis d'affiner certaines choses. On sait qu'on a encore beaucoup de travail. » Nouvelle victoire de Menton 75 à 62.

Il restera une troisième opposition à disputer avant le début du championnat, ce sera contre Antibes, autre équipe de Nationale 3. « Trois matchs, c'est peu hélas. Six étaient prévus... J'espère qu'on ne le regrettera pas. » Il faut aussi composer avec les traditionnels pépins physique. Michael Lake et Mathieu Lefevre souffrent tous les deux d'une contracture au mollet. « On espère leur retour pour le début de championnat pour la réception de Saint-Vallier. » Menton devra profiter de cette chance de débuter à domicile pour tout de suite partir sur une dynamique positive.

Gardons le contact