« Maintien et ambition »

Basket
Infos pratiques : 
  • 14/10/2019

Groupe N3M Cagnes-sur-Mer (Recrues en Gras) :  Lisant Gaëtan, Gimeno Olivier, Recoura Jimmy, Soler Anthony, Wathelet Lorris, Hernie Florent, Saint-Étienne Steven, Grandisson Jordan, Esor Jean-Rémy, Ditu Mona Samu Tichique. Coach : Alexis Lalli.

Après quatre succès toutes compétitions confondues, la N3M de Cagnes-sur-Mer a perdu à Monaco. S'il ne faut pas tout remettre en question, la trêve va permettre de travailler.

Un discours de maintien, tout en ayant de l'ambition. C'est vaste certes, mais ça a le mérite d'être dit. En début de saison, l'entraîneur Alexis Lalli, formidable champion de Pré-Nationale la saison dernière avec Cagnes-sur-Mer, ne voulait pas jouer petit bras pour le retour de l'USCB en Nationale 3. Et bien lui en a pris même si ce samedi soir, pour son premier derby maralpin de la saison, il est tombé à Monaco, de peu, 71-67. Sur ses réseaux sociaux, le club rappelle que les Monégasques mettent ici un terme à une série de 23 victoires consécutives, à cheval que les deux saisons. Un match très équilibré où les deux formations ne se seront jamais réellement lâchées, même si c'est bien Monaco qui sera devant à chaque fin de quart temps.

Pour autant, Cagnes-sur-Mer ne doit pas s'en faire ni, sans doute, tout remettre en question. En forme et enthousiaste en début de préparation, le groupe s'est bien comporté durant l'été. « J'ai aimé leur façon d'aborder leurs retrouvailles mais aussi leur sérieux pendant la préparation physique », confie Lalli à www.magsport06.fr. Pour varier les plaisirs et rendre la plus ludique et la plus dynamique possible la montée en puissance, le club s'est offert les services d'un coach sportif, Youssouf Condé, pour mettre en place quelques séances physiques sur sable et bord de mer. « Avec ces séances, on a pensé à la fraîcheur psychique des garçons, mais aussi à rendre leurs articulations moins douloureuse. »

Le début de saison est convainquant car les trois victoires ont été acquises contre des formations du haut de tableau. L'USC n'a pour le moment joué aucune des six dernières équipes du championnat. Nul doute que les autres formations de Nationale 3, qu'en bien même cette défaite sur le Rocher, vont se méfier de ce promu qui n'en a que le statut. Mais pour confirmer ce bon début de saison, il faudra gagner impérativement le 26 octobre à domicile contre Saint-Vallier. « Ça me paraît être une poule homogène et ouverte dans laquelle tout le monde peut se battre. Pour la suite, on doit en faire encore plus. Mais j'ai aimé ce qu'on a fait à Lyon. C'est dans ce sens qu'on doit avancer tant défensivement que offensivement. » Et si la défense s'est bien comportée à Monaco, l'attaque a manqué d'adresse malgré une qualité de rebond offensif intéressante. La communication monégasque reconnait elle-même que son équipe n'a pas été extraordinaire malgré son succès. 

Le début de saison est chargé car, contrairement à plusieurs équipes voisines, l'USC a fait le choix de participer à la Coupe Côte d'Azur. Le 28 septembre dernier, un succès en 16e de finale contre Cabries Calas. Alexis Lalli s'en est servi pour offrir du temps de jeu à ceux qui ont moins l'occasion de s'exprimer en championnat et progresser dans le jeu collectif. Le 8e de finale aura lieu le 11 novembre dans la salle de Villeneuve-Loubet. Deux formations qui jouaient dans la même sixième division l'année mais l'une est montée, l'autre est descendue. Il sera temps au moment de la préparation de ce match de coupe de savoir qu'elle attitude adopter, en attendant, place à la première réelle trêve de quinze jours de la saison. Elle va permettre à l'entraîneur de remettre les choses d'équerre après une première défaite qui aura – ou non – des conséquences. 

(Crédit photo : Youssouf Condé)

Gardons le contact