Par Sudeast Info
Handball : Rion sur le banc du HBMMS
Se mettant en retrait du banc de la PNM du HBMMS, Jérôme Oliva voit Fabrice Rion, un ancien de la maison, le remplacer pour conduire le groupe au maintien.
Handball : le 06 dans le dur
Si Villeneuve-Loubet tire son épingle du jeu à Monaco, globalement le début de saison de la Nationale 2 n'est pas brillant pour les Maralpins. Est-ce surprenant ?
Volley : Cagnes annonce son « Big Game »
Ce samedi soir, l'USC jouera en Nationale 2 un match très important à plus d'un titre. L'occasion à domicile de prendre des points pour ne pas douter.
Handball : Carros, l’art de la patience
Avec seulement trois matchs joués jusque-là, la PNF de Carros patiente avant de réellement lancer sa saison pour lorgner sur un retour en Nationale 3.
Handball : Nice dans le top 5 de N1F
Cinquième de N1F, la réserve de l'OGC Nice dispute samedi un match important avant une trêve de cinq semaines. Il faut rebondir à domicile après la perte du derby au début du mois.
Basket : Durand et le CCAB à un tournant
Match de coupe PACA à venir face à une Nationale 2 et match au sommet contre Grenoble à venir en championnat, le CCAB va être fixé un peu plus sur ses objectifs.
Volley : Villeneuve vite dans le bain
Avec un calendrier où il est difficile de faire plus ardue, le promu en PNF, Villeneuve-Loubet, n'a pas le temps d'apprivoiser le niveau en douceur. Prochain match contre le VBSL.
Handball : Moment charnière pour le BTP
Avec quatre victoires en quatre journées, la N2F du BTP Nice a réussi son début de saison mais deux déplacements capitaux se profilent pour affiner l'objectif.
Basket : Grasse, c’est solide
Vainqueur de ses deux premières journées de PRF, Grasse a déjà envoyé un signal au championnat mais attention la pente va se durcir avec un déplacement à Vence.
Basket : Golfe remet son titre en jeu
Champion de Pré-Régionale, Golfe-Juan n'a pas souhaité monter en Régionale 3. L'équipe de Steven Le Lay remet avec plaisir son titre en jeu.

« Tout ce qu’on pouvait craindre est arrivé »

Ecrit par Martial Hespel

Battu pour son entrée en lice en Pré-Nationale, le GSEM grille déjà un joker. Conscient des lacunes, l'entraîneur Jérôme Demares compte sur une réaction de ses joueurs mais veut aussi se servir de ce match piège pour apprendre des erreurs.

C’est la douche froide pour la Pré-Nationale du GSEM ! L’équipe du coach Jérôme Demares, ambitieuse, est tombée chez une équipe qui voit tout aussi haut, Cabriès, sur une toute petite marge, 62-60. Sans se trouver d’excuses, tout en étant conscient des lacunes affichées, le technicien revient en détail sur cette première péripétie qu’il faudra gommer au plus vite contre une équipe de Fréjus qui, gonflé à bloc pour un large succès 56 à 109 au SMUC, va se présente à Brancolar samedi soir avec la ferme intention de confirmer.


« C’était le match piège par excellence ! Malheureusement nous sommes tombés dedans. Tout ce qu’on pouvait craindre est arrivé. Un échauffement raccourci, un arbitrage compliqué, une grosse intensité en défense de notre adversaire tout le match, à la limite de la faute. Nous étions partis à neuf. Dès le premier quart temps, un de mes joueurs se fait expulser, logiquement ! Un autre se blesse : entorse. Deux titulaires out. On termine les trois quarts du match à sept. Malgré tout le score est serré, on s’accroche. On aurait pu le gagner, ça se joue à une possession. Ils ont réussi des gros shoots, nous aussi, mais nous n’avons pas réussi à faire la différence en fin de match. »


« Ça reste un premier match de la saison. On ne doit pas tirer de conclusion même si les blessures s’accumulent et que pour samedi, contre Fréjus, ça s’annonce compliqué. On va malgré tout pouvoir travailler et se baser sur ce type de rencontre car des matchs difficiles comme celui-là on va en avoir plein d’autres tout aussi piégeux. C’est notre warning shot. A nous de ne plus nous faire piéger de la sorte. Fréjus approche et ils ont réussi une très grosse perf’ lors de leur premier match. C’est solide. »


« Nous, on bosse ! Ce qui nous intéresse c’est notre collectif. Il faut être prêt pour la fin d’année et les matchs couperets. C’est surtout défensivement que nous avons une progression à réaliser. On doit redoubler d’intensité. Pourtant, contre Avignon (Équipe de Nationale 2, défaite en coupe PACA ; ndlr)  nous avons mis les ingrédients et je pensais que contre Cabriès, nous aurions pu le reproduire mais tout ne s’est pas passé comme prévu. J’attends une réaction des joueurs. Nous devons davantage répondre au défi physique. »



Voir plus d'articles de la même catégorie