Par Sudeast Info
Volley : Vaillant à la tête de la RF
Hugo Vaillant est le nouvel entraîneur de la Régionale Féminine du VBSL. Le central de la Nationale 3 compte redynamiser le groupe et se veut ambitieux.
Basket : La réserve refuse la montée
Mandelieu, championne de Pré-Régionale Féminine, a fait le choix de refuser la montée en Régionale 2. Trop lourd à assumer en plus de la PNF.
Handball : Martinez rejoint le Cros
Nouvel entraîneur de l'ETM du Cros-de-Cagnes, Marc Martinez tourne la page du VSJBHB avec l'envie de rebondir en gardant un souvenir ému du club qui l'a accueilli il y a 20 ans.
Basket : Petrovic, fin de carrière ?
Si sa décision n'est pas définitive, son départ de la N3M de Menton pourrait accélérer la fin de sa carrière. Veljko Petrovic se livre à notre média.
Handball : Les mots de Charloton
Jean-Michel Charloton, le nouvel entraîneur de la N3M de Grasse, s'est livré au jeu de l'interview pour notre média. Son groupe sera renouvelé.
Handball : Oliva de retour en PNM
Comme l'équipe première qui monte en Nationale 3, la réserve du HBMMS accède elle à la Pré-Nationale. Un nouveau défi mais aussi une continuité pour le coach Jérôme Oliva.
Handball : Denis ne se cache pas au Cros
Toujours sur le banc la saison prochaine de la Pré-Nationale du Cros-de-Cagnes, Olivier Denis ne visera pas moins que cette année : à minima une qualification en Poule Haute.
Handball : Dalmasso, la montée ou rien
Après avoir manqué la montée en Nationale 2, Dalmasso reste en poste avec un objectif renouvelé et un savoir appuyé des carences à combler.
Handball : Charloton sur le banc de Grasse
Antibes, puis Cannes-Mandelieu et désormais Grasse avec une nouvelle division à découvrir sur un banc : la Nationale 3. Nouveau défi pour Jean-Michel Charloton.
Volley : Ickowicz quitte Antibes
Du changement à Antibes. Cédric Ickowicz s'en va et laisse vacant son banc à la tête de la Pré-Nationale Féminie dont le groupe est fortement chamboulé.

Intouchables, les Baous doivent patienter…

Ecrit par Martial Hespel

Officiellement en demi-finale de play-offs de Régionale 2, les Baous ne sont pas encore officiellement promus en Pré-Nationale, la faute à des équipes PACA en grandes difficultés en Nationale 3.

En les termes de début de saison, une place en demi-finale des play-offs de Régionale 2 devait suffire pour monter en Pré-Nationale. Mais pour le moment, le BC Baous, ultra-favori en septembre dernier et qui a assumé ses responsabilités, doit patienter.

L’équipe d’Eric Longin, qui a gagné ses quatorze matchs cette saison et qui marche sur ses adversaires, même au Poule Haute, voit temporairement le fiasco des équipes des Bouches du Rhône en Nationale 3 lui barrer la route. Les trois derniers, déjà condamnés, de la Poule B de Nationale 3 viennent du 13 et joueront donc en PNM à la rentrée ce qui décale des places. Ce n’est pas tout, deux autres équipes dans la Poule A de N3M, Cagnes-sur-Mer et Lorgues luttent encore pour leur maintien.

« Si on se retrouve avec cinq équipes PACA à descendre en Pré-Nationale, il faudra encore se battre. Mais je reste confiant et ce qui se passe ne change pas grand-chose à mes objectifs qui ne sont pas encore atteints », confie Eric Longin, l’entraîneur des Baous, à www.magsport06.fr. « Je ne suis pas du genre à relâcher la pression. J’ai encore deux matchs de play-offs à jouer ensuite la phase finale. Mon rôle est de garder le groupe focalisé. La saison en cours est historique pour le club. A tout point de vue. Je ne pense pas que les gens puissent se rendre compte de ce que l’on est en train d’accomplir. Nous sommes aux portes de la Pré-Nationale en terminant invaincu si possible. »

Voilà plus de deux ans, hors coupe PACA, que le BCB n’a plus perdu. Car lors de la très courte reprise en septembre 2020, les Baous avaient eu le temps de gagner, très largement, avec environ 30 ou 40 points d’avance, ses trois seuls matchs joués.

Avant dernier match des play-offs le 2 avril prochain à domicile face à la réserve de Golghots 13. « J’ai donné une semaine de repos aux garçons pour décompresser un peu, mais la récupération fait partie de l’entraînement. Là, on se remet au travail. Nous avons du temps pour retravailler des situations qu’on a pas eu le temps de pratiquer. » Il restera le 9 avril un dernier match à Sophia, qui ne joue plus rien avant de jouer les demi-finales les 30 avril et 7 mai pour un match retour à la Baou ArenA.



Voir plus d'articles de la même catégorie