Par Sudeast Info
Volley : Vaillant à la tête de la RF
Hugo Vaillant est le nouvel entraîneur de la Régionale Féminine du VBSL. Le central de la Nationale 3 compte redynamiser le groupe et se veut ambitieux.
Basket : La réserve refuse la montée
Mandelieu, championne de Pré-Régionale Féminine, a fait le choix de refuser la montée en Régionale 2. Trop lourd à assumer en plus de la PNF.
Handball : Martinez rejoint le Cros
Nouvel entraîneur de l'ETM du Cros-de-Cagnes, Marc Martinez tourne la page du VSJBHB avec l'envie de rebondir en gardant un souvenir ému du club qui l'a accueilli il y a 20 ans.
Basket : Petrovic, fin de carrière ?
Si sa décision n'est pas définitive, son départ de la N3M de Menton pourrait accélérer la fin de sa carrière. Veljko Petrovic se livre à notre média.
Handball : Les mots de Charloton
Jean-Michel Charloton, le nouvel entraîneur de la N3M de Grasse, s'est livré au jeu de l'interview pour notre média. Son groupe sera renouvelé.
Handball : Oliva de retour en PNM
Comme l'équipe première qui monte en Nationale 3, la réserve du HBMMS accède elle à la Pré-Nationale. Un nouveau défi mais aussi une continuité pour le coach Jérôme Oliva.
Handball : Denis ne se cache pas au Cros
Toujours sur le banc la saison prochaine de la Pré-Nationale du Cros-de-Cagnes, Olivier Denis ne visera pas moins que cette année : à minima une qualification en Poule Haute.
Handball : Dalmasso, la montée ou rien
Après avoir manqué la montée en Nationale 2, Dalmasso reste en poste avec un objectif renouvelé et un savoir appuyé des carences à combler.
Handball : Charloton sur le banc de Grasse
Antibes, puis Cannes-Mandelieu et désormais Grasse avec une nouvelle division à découvrir sur un banc : la Nationale 3. Nouveau défi pour Jean-Michel Charloton.
Volley : Ickowicz quitte Antibes
Du changement à Antibes. Cédric Ickowicz s'en va et laisse vacant son banc à la tête de la Pré-Nationale Féminie dont le groupe est fortement chamboulé.

Cagnes-sur-Mer doit terminer le boulot

Ecrit par Martial Hespel

On se souviendra longtemps de l'exercice 2021-2022 de l'US Cagnes-sur-Mer. Va t-elle se terminer par un maintien ? Les hommes de Sébastien Coanus ont leur destin en main mais...

Vainqueur au buzzer il y a une semaine au terme d’un match pourtant globalement maîtrisé contre Menton, Cagnes-sur-Mer sort de la zone rouge au meilleur moment grâce à un succès autoritaire acquis contre Lorgues, adversaire direct au maintien. Une victoire 87-60 lors d’une soirée commando organisée par le club : l’USC se doit de conserver son rang en Nationale 3. 


« Les joueurs ont compris la mission du club », plante en décors Sébastien Coanus, l’entraîneur cagnois, pour www.magsport06.fr. « Le match s’est déroulé dans une salle remplie. Je remercie les supporters des deux équipes d’avoir mis cette ambiance durant un match à la tension palpable en raison de l’enjeu du maintien pour les deux équipes. » Sur le terrain, si Lorgues n’a jamais lâché le morceau, les Varois n’ont jamais été réellement en mesure d’inquiéter des locaux qui grâce à une belle adresse à trois points et une grosse défense, ont pu s’imposer sur un score confortable. 


« Contre Menton, on gagne au buzzer mais, un temps, on a mené de 19 points. On a retenu la leçon ce qui nous a permis de conserver, face à Lorgues, notre avantage, avant de prendre le large. Nous sommes sur une lancée positive que ce soit en attaque ou en défense, tout en apprenant de nos erreurs. » Les Cagnois profitent aussi de la défaite de Vaulx-en-Velin face à Menton pour grimper d’un cran et avoir leur destin en main avant de se déplacer dans 15 jours à… Vaulx-en-Velin. Avant-dernier round d’une saison tumultueuse qui attend un épilogue heureux. En cas de succès, l’affaire sera entendue et il serait préférable de ne pas attendre le dernier match de la saison, bien qu’à domicile, face au leader du championnat. 


Oui mais voilà, l’USC reste sur dix défaites consécutives à l’extérieur : aucun succès cette saison. Il va donc falloir réussir une performance inédite : gagner hors de la Maison des Sports. Point important pour terminer, lors de la dernière journée, Saint-Priest n’aura plus à défendre son défi d’invincibilité. Le leader vient de tomber contre Meyzieu et cela ouvre clairement une porte supplémentaire à un supplément d’âme pour faire vibrer une dernière fois la Maison des Sports et conserver sa place en cinquième division. 

(Crédit photo : Prenateam)



Voir plus d'articles de la même catégorie