Par Sudeast Info
Basket : Vence et Cerutti veulent la PNM
Jean-Luc Cerutti sera toujours la saison prochaine l'entraîneur de la R2M de Vence avec un objectif clair, net et précis.
Volley : Double montée pour l’ESVL
De la Régionale à la PNF, de la Départementale à la Régionale, les deux équipes seniors féminines de l'ESVL accèdent à l'étage supérieur, une révolution à stabiliser.
Basket : Jouandon, retrouve la N2F
L'AS Monaco va retrouver la N2F la saison prochaine. Championne de sa Poule A de N3F, l'équipe de Christelle Jouandon doit maintenant réussir son retour.
Basket : Viale reste au Cavigal
Il poursuit l'aventure, Sébastien Viale nous a confirmé sa présence renouvelée sur le banc de la PNF du Cavigal Nice.
Volley : Mandelieu monte en N3F
Mandelieu jouera en Nationale 3 la saison prochaine. Invaincu, l'effectif Mandolocien n'a jamais tremblé et se tourne vers l'avenir avec ambition.
Basket : Agostini reste au SLB
Philippe Agostini a confirmé à notre média qu'il sera toujours à la rentrée l'entraîneur de la N3M du Stade Laurentin Basket.
Volley : Donzion continue l’aventure
En poste depuis 2012, Jean-Christophe Donzion n'est pas prêt de rendre son tablier : il sera toujours à la rentrée de septembre 2022 sur le banc de la N3M du MLNVB.
Volley : Antibes grille encore un joker
Nouvelle lanterne rouge de Nationale 3, Antibes est aujourd'hui à une place qu'elle ne mérite pas. Mais beaucoup trop d'inconstance empêche l'OAJLPVB d'espérer mieux que des miettes.
Volley : Mandelieu se relance
Vainqueur pour la première fois depuis le 4 décembre, Mandelieu profite enfin d'un calendrier plus clément pour se relancer. A confirmer ce week-end contre Cagnes en N3M.
Basket : Du SLB aux Restos
Ce samedi soir, Saint-Laurent du Var reçoit Cagnes-sur-Mer en N3M, à cette occasion le club soutient les Restos du Coeur. Explications.

Amis, ennemis en Pré-Nationale Masculine

Ecrit par Martial Hespel

Petit à petit, le championnat PNM dévoile un verdict qui n'en reste pas moins flou. Si la première place de cette première phase semble promise à Mougins, derrière, tout est relancé avec la victoire de la lanterne rouge sur le deuxième.

Seulement deux rencontres de la onzième journée de Pré-Nationale ont eu lieu ce week-end. L’opposition entre Mougins (1er) et Villefranche (5e) a été reportée pour cause de Covid. 


Cela n’a malgré tout pas permis au BTP (2e) de mettre la pression sur le groupe Laurent Baudet. Les Niçois, sans Kévin Millet, se sont inclinés face à une formation de Villeneuve-Loubet (7e) qui va mieux depuis quelques temps et qui, soutenu par deux éléments de la Nationale 1, enchaîne un nouveau succès et sera, assurément, un réel arbitre en fin de saison pour la course en Poule Haute. Une course dans laquelle le Cros-de-Cagnes (3e) a pris désormais un net avantage. Grâce à un troisième succès consécutif, acquis contre Carros (6e), l’ESCC a pris ses distances sur le reste du peloton et se paye même le luxe de revenir à deux longueurs du BTP avec un match en retard. Les Niçois commencent d’ailleurs à jouer avec le feu, avec trois défaites lors des quatre dernières journées, la marge se réduit et pour rappel, seuls les trois premiers passeront en Poule Haute. 


Le match de la douzième journée, entre Cannes-Mandelieu (4e) et Nice, le 29 janvier, sera au centre de toutes les attentions. Certes, les hommes de Jean-Michel Charloton comptent sept points de retard sur Nice, mais avec deux matchs en retard ! Tout peut être relancé. Dans le même temps, le Cros tentera un exploit en recevant Mougins. Et puis, le VLHB, aura l’occasion, à domicile, de quitter le rang de lanterne rouge pour la première fois de la saison, en décrochant un résultat positif face à un équipe de Carros qui doit réussir à enfin concrétiser des prestations cohérentes : la pièce va devoir vite basculer du bon côté après quatre défaites par un ou deux buts d’écart seulement.


Villefranche-sur-Mer, exempt, sera spectateur. Une chose est certaine,  le championnat est encore long avec énormément de matchs reportés qui doivent encore être joués. Nous allons vite savoir si certaines courbes vont continuer de se croiser à l’image des sondages en ces temps présidentiels. Chaque points, conservés en Poule Haute et en Poule Basse, comptera très cher pour connaître le bal des chaises musicales au début de l’été. N’oublions pas que Cannes-Mandelieu, dans l’attente de la révélation de son prochain théâtre pour le cinquième tour de la coupe de France Régionale, est la seule formation à jouer encore sur deux tableaux. 



Voir plus d'articles de la même catégorie